mars 8

2 comments

18 aliments soi-disant sains qui ne le sont pas !

Je dois vous le dire : vous vous faites avoir.

Oui, oui… Le marketing est tellement bien rodé que vous pensez acheter des aliments sains qui ne le sont pas vraiment.

Et lorsqu’ils sont consommés de manière récurrente et excessive, peuvent nuire à votre santé et tour de taille. Donc, passons ces 18 aliments aux cribles et voyons pourquoi ils sont néfastes.

Alors, je tiens à vous prévenir.

Ici, je ne vais pas cracher sur les noix, les avocats, l’huile d’olive ou le houmous. Qui sont accusés d’être trop gras.

Car même si c’est vrai, ce n’est pas pour ça qu’ils sont mauvais pour la santé. Ce sont des aliments bruts ou normalement transformés. Donc, à moins d’en manger 1 kilo par jour, vous ne craignez rien !

Ici, vous allez découvrir des aliments qui ont une connotation santé ou minceur, mais qui en réalité, nuisent à votre tour de taille :

 

Les galettes de riz

Un grand classique. Ces aliments qui ont le goût de polystyrène (on ne va pas se mentir!) ont pourtant très bonne réputation.

Les raisons de son succès ?

  • Généralement bio.
  • Légère au toucher.
  • Une faible teneur en calories.
  • Simple à manger et à agrémenter.
  • « Sucre lent » qui soi-disant procure une énergie sur le long terme.

Bref. Elles ont, à priori, tout pour plaire.

Sauf qu’évidemment, si elles sont sur la liste, c’est qu’il y a un os !

Effectivement, elles sont peu caloriques. 30 calories par galette. Mais les calories ne font pas tout. Il faut davantage vous fier à la liste des ingrédients.

Et là aussi, les ingrédients sont irréprochables.

  1. Riz (complet ou non seulement les modèles)
  2. Sel

Alors, d’où vient le problème ?

Le souci, c’est que pour créer ce genre de produit, le riz est soufflé. Et ce mode de procédé a un effet secondaire sur l’aliment :

  • Il fait grimper votre glycémie.

En clair :

Lorsque vous consommez un aliment qui contient des glucides, comme le riz, il va devoir subir une transformation pour être utilisé par votre corps.

Les glucides du riz vont donc se transformer en sucre et passer dans votre sang pour nourrir vos cellules.

Lorsque ce processus est rapide, on parle d’aliments à Index Glycémique élevé. Car ils élèvent rapidement votre glycémie. Ce qui provoque un pic de glycémie.

Et ça, c’est dangereux.

  1. Vous risquez de stocker votre repas sous forme de graisse.
  2. Vous risquez de passer en hypoglycémie. Avec retour de la faim, et tête qui tourne. (fringale de 11h)
  3. Et enfin, votre pancréas peut se fatiguer. Ce qui créer une résistance à l’insuline et mène au diabète de type II.

Mais on ne va pas se mentir.

Une galette, c’est marginal. Et son impact ne sera pas énorme. Surtout si vous la consommez avec des fibres.

  • Comme de l’avocat tartiné.
  • Ou des graines de chia (par exemple sur du saumon fumé)

Toutefois, en excès, ça peut nuire à votre santé et votre poids. Donc, évitez d’acheter ce genre d’aliment soi-disant sain, mais qui ne l’est pas.

 

Thé en bouteille

Voilà une boisson qui fait fureur.

Le thé a bonne réputation. Et c’est d’ailleurs une excellente boisson à consommer dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire. Mais comme toujours, les industriels sautent sur l’occasion. Et surfe sur cette tendance.

Et ça donne des thés en bouteille. Déjà infusé. Où vous n’avez qu’à ouvrir la bouteille pour étancher votre soif.

Le problème ?

C’est que ces boissons regorgent de sucre…

thé en bouteille -Fuze tea
2 types de sucre. Et on en parle des quantités de thé ? Qui n’est même pas du thé, mais de l’extrait !

Et pour un verre de taille normal, ça fait 2 petits morceaux de sucre. Soit 8 grammes.

Et pas besoin d’avoir fait des études de diététicien pour savoir que le sucre n’est pas l’aliment le plus sain qui existe. En partie parce qu’il agit comme un déclencheur de faim.

Ainsi, lorsque vous mangez du sucre (ou des édulcorants), votre corps cherchera à consommer plus que nécessaire.

C’est une réaction tout à fait normale. Et qui fut bénéfique à l’époque de Cro-Magnon !

Pourquoi ça ?

Car à l’époque, on trouvait principalement du sucre l’été. Via les fruits et le miel. Et si le sucre n’avait pas cet effet secondaire, on n’aurait certainement pas mangé suffisamment pour survivre à l’hiver !

C’était donc pratique. Vital même.

Sauf qu’aujourd’hui, on trouve du sucre dans tout est n’importe quoi. Même dans le vinaigre qui entoure certains cornichons…

Et ça n’a rien à voir avec la conservation.

C’est juste que les industriels le savent : le sucre attise votre appétit. Ce qui fait que vous consommez davantage de leurs produits. Augmentant ainsi les bénéfices à moindre coût !

Donc, si vous souhaitez consommer du thé, infusez-le vous-même. Avec de vraies feuilles et sans arômes.

➡️ Voir : comment arrêter le sucre sans subir les symptômes du sevrage

 

Boissons aromatisées

Restons dans le thème avec les boissons au citron ou cranberries.

Deux fruits qui sonnent comme des aliments sains. Le citron est détoxifiant. Les cranberries, antioxydantes.

Et elles le sont. À leur état naturel. C’est-à-dire lorsque vous pressez le jus d’un citron ou prenez une poignée de cranberries.

Mais dans des boissons industrielles ? Avec l’ajout de sucre et arômes ? Et en quantité dérisoire ?

J’en doute…

Pire que ça : certaines boissons sont presque aussi sucrées qu’un coca classique !

coca vs cranberry

Soit :

  • 18,6 grammes de sucre pour un verre de 200 ml de cranberries
  • 21,2 grammes de sucre pour un verre de 200 ml de Coca-Cola.

Avec ces chiffres on n’est plus à 2,6 grammes près !

On pourrait penser que le sucre de la boisson cranberry est plus sain, car c’est, en partie, le sucre des fruits. Seulement, en l’absence de fibres, sucre naturel ou pas, ça passe vite dans le sang.

 

Les mueslis sont des aliments loin d’être sains

Une étoile montante du petit-déjeuner sain, les mueslis se retrouvent dans de nombreux bols, chaque matin.

Mais est-ce justifié ?

Oui, clairement.

Un muesli est généralement composé :

  1. D’avoine, qui est majoritairement composée de fibres solubles. Parfait pour gérer la glycémie.
  2. D’oléagineux (noix, amandes, noisettes). Contiennent de bonnes graisses et des protéines.
  3. Des fruits frais ou secs. Parfait pour augmenter la teneur en fibres.

Après, les plus gourmands rajouteront des morceaux de chocolats, hein !

Le muesli est donc composé d’ingrédients sains.

Alors pourquoi est-il sur la liste ?

À cause de sa version industrielle. Surtout celle qui est croustillante.

Car pour obtenir ce genre de texture, ils doivent utiliser de l’huile, généralement de tournesol, ainsi que du sucre. Et on s’étonne pourquoi le paquet ne dure pas longtemps !

Oui, c’est bien meilleur que les mueslis floconneux. Mais nettement moins bons pour votre santé.

Pourtant, sur l’emballage, vous pouvez trouver des allégations qui donnent envie :

  • Faible teneur en sucre
  • Riches en fibre
  • Nutri-Score A
  • Etc., etc.
flocons d'avoine vs muesli croustillant
À gauche, la version floconneuse, à privilégier. À droite, la version croustillante à éviter

Et avec ces céréales, vous prenez peut-être un lait végétal, car plus « sain », non ?

 

Lait végétal

Pour renforcer l’image d’un petit-déjeuner sain et végétal, arrosons notre muesli de lait d’amande !

L’amande étant un excellent en-cas, sa version « lait » devrait, en toute logique, être une bonne alternative au lait de vache.

Sauf qu’évidemment, c’est un aliment qu’on croit sain, mais qui ne l’est pas.

Déjà, la majorité des laits d’amandes renferment moins de 3 % d’amandes et contiennent des arômes, parce que sinon, ça a un goût de flotte !

Et pour donner encore plus envie, ils rajoutent du sucre. Parfois, bien comme il faut ! Comme le lait d’amande intense de chez bjorg. Qui contient, certes, 6 % d’amandes, mais 8,2 grammes de sucre pour un verre…

lait amande intense bjorg
2 types de sucre

Et encore une fois, le sucre va favoriser :

  1. L’appétit, donc le surplus calorique.
  2. Et l’élévation de la glycémie, donc du stockage.

Le seul lait végétal et industriel qui mérite d’être consommé, c’est le lait de soja. À condition qu’il soit :

  • Nature
  • Sans sucre
  • Et sans OGM

Pour le reste, je vous invite à les fabriquer vous-même. Amandes, noisettes ou avoine, c’est relativement simple et rapide. Surtout si vous avez un bon mixer.

Voici un lien si vous voulez essayer le lait d’avoine maison.

Et pour finir avec le petit-déjeuner, passons à (peut-être) la plus grosse supercherie :

 

Les jus de fruits ne sont pas des aliments sains

Qui n’a jamais acheté de jus d’orange pour faire le plein de vitamine C dès le matin ?

Tout le monde. Ou presque.

Malheureusement, le procédé de fabrication détruit une partie (si ce n’est la totalité) de la vitamine C. Car elle est très sensible à la chaleur.

Honnêtement, je n’ai pas réussi à trouver d’études qui appuient fermement ce que je raconte.

Certains disent que la teneur ne diminue pas, mais les études sont financées par une société spécialisée dans l’emballage de produits alimentaires (dont les jus de fruits…)

Et d’autres disent que la vitamine est détruite vers 89°C. Et la pasteurisation chauffe à 100°C

Qui croire ?

Dans tous les cas : préférez une orange entière à son jus. En partie parce que vous mâchez et bénéficiez des fibres du fruit.

Ainsi, n’abusez pas des jus de fruits. Et si vous adorez ça : privilégiez les 100 % pur jus ou mieux, une orange fraîchement pressée.

 

Produits allégés, light, 0 % ou sans sucre

Depuis tout à l’heure, je crache un peu sur les produits en grande partie à cause de leur teneur en sucre. Alors, tout naturellement, vous pouvez penser que les produits allégés sont meilleurs et plus sains.

Mais au-delà de la teneur en sucre, calories ou graisses, vous devez regarder la liste des ingrédients. Et pour ces produits-là, ce n’est pas très joli.

Prenez un yaourt taillefine 0 % de matière grasse et sans sucre ajouté.

Et vous allez voir qu’ils portent très mal leur nom.

yaourt taillefine 0%
En vert les ingrédients nécessaires. En orange, ceux qui ne le sont pas. Et en rouge, les édulcorants (3, en l’occurrence)

Hormis le fait qu’on ne sait pas vraiment ce qu’on avale, ce cocktail d’ingrédients aura pour effet de provoquer un pic de glycémie. Et comme on l’a vu en début d’article : de favoriser le stockage sous forme de graisse.

La solution consiste donc à manger de vrais yaourts nature, auwquels vous pouvez ajouter :

  • Fruits sec.
  • Fruits frais.
  • Ou même des noix.

Voire un mélange des trois ! Mais n’abusez pas des produits laitiers. Car comme on va le voir, ce ne sont pas des aliments si sains que ça…

 

Les yaourts et produits laitiers

« ♪ les produits laitiers, sont nos amis pour la vie ♫ » Voilà un slogan qui reste et marque des générations entières.

À tel point qu’ils sont présentés comme un indispensable du repas. Si primordial que ça, que vous ne devez pas en manger un ni deux. Mais 3 produits laitiers par jour !

Sous couvert que c’est capital pour faire le plein de calcium et avoir des os solides.

Est-ce le cas ?

Pour le savoir, regardons les pays qui consomment le plus de produits laitiers. C’est-à-dire les États-Unis et les pays scandinaves.

Et comparons-les avec les pays qui en consomment le moins, le Centrafrique et la Chine. Bien que ces derniers en mangent de plus en plus.

  • Finlande = 112,5 kilos par habitant et par an.
  • États-Unis = 270 kilos par habitant et par an.
  • Chine = 17,4 kg par habitant et par an

Et comparons-les avec le nombre de fractures de la hanche :

  • Norvège (je n’ai pas trouvé pour la Finlande) = 763,6 femmes sur 100 000.
  • États-Unis = 553,5 femmes sur 100 000.
  • Chine = 97 femmes sur 100 000.
  • (source)

Bien sûr, je ne pense pas que c’est le seul critère à prendre en compte. Néanmoins, on peut se demander pourquoi les Norvégiennes ont plus de fractures que les Chinoises alors qu’elles consomment plus de produits laitiers…

Dans tous les cas, nous nous sommes mis à consommer du lait il y a environ 15 000 ans. Alors que notre espèce (homo sapiens) en a au moins 300 000. Alors, dire que les produits laitiers sont importants, non.

Si vous adorez ça, une portion par jour est amplement suffisante.

À titre personnel, je n’en consomme plus depuis 2007, et si vous vous inquiétez pour le calcium, sachez qu’on en trouve un peu partout :

 

Les barre protéinées

Cette situation vous est familière ?

Vous avez un petit creux. Ça tombe bien vous êtes dans un supermarché. Et là, en vous baladant, vous tombez nez-à-nez avec des barres protéinées. Ça vous semble parfait.

Surtout que vous avez lu quelque part que les protéines étaient des nutriments sains et idéals pour caler une petite faim. Sans réfléchir plus longtemps, vous la déposer dans le caddie.

Quelle idée !

Avez-vous pensé à regarder la liste des ingrédients ? Ou avez-vous succombé au packaging ?

J’ai ma petite idée !

Alors, regardez donc quels genres d’ingrédients composent ces soi-disant en-cas sains

barre protéinée
5 types de sucre ! Notez que Gerlinéa ou Dukan : même combat

Ça refroidit. Maintenant, si vous avez un petit creux, pensez aux fruits à coques. Facile à transporter et bien plus efficace pour caler une fringale.

➡️ Voir 41 en-cas sains

Restons dans les collations avec le prochain aliment sain qui ne l’est pas :

 

Les smoothies

Un smoothie, c’est quoi ? Des fruits mixés.

Donc, des aliments sains. Et personnellement, je suis fan de ce genre de boisson.

L’été, quand il fait chaud, un délicieux smoothie avec des bananes et des abricots, avec du lait de soja, c’est un pur délice. Très rafraîchissant en plus.

Le problème, c’est que les smoothies industriels ne sont pas aussi irréprochables que la version fait-maison.

Premièrement, ils ajoutent souvent du jus de fruits. Comme du jus de pomme ou de raisin. Et comme on l’a vu plus haut, ce n’est pas l’idéal. Ce qui fait que certains smoothies sont parfois plus riches en sucre qu’un verre de coca.

Alors, un smoothie pour éviter de jeter un fruit, oui. Mais de là à en consommer tous les jours… Vous risquez d’avoir une mauvaise surprise sur la balance !

 

La margarine

Parfois présentée comme une alternative plus saine que le beurre. En mettant notamment en avant :

  • La richesse en acide gras polyinsaturé (notamment oméga-3)
  • La faible teneur en cholestérol
  • Et en calories.

Seulement, ce sont tous des produits ultra-transformés. Et peu importe les calories ou la richesse en oméga-3. Quand c’est ultra-transformé, c’est moins bon pour la santé.

Surtout consommé en excès.

De plus, vous n’avez rien à craindre du cholestérol du beurre (ou même des œufs). Ce n’est pas le sujet de l’article, mais si c’était si néfaste pour votre santé, pourquoi votre corps produirait jusqu’à 80 % de ses besoins ?

Pour en revenir à la margarine, de nombreuses personnes en consomment pour sa richesse en oméga-3.

Et c’est vrai que c’est important.

Toutefois, vous pouvez trouver des oméga-3 autre part que dans les margarines :

  • Huile de lin.
  • Poissons gras.
  • Huile de colza.
  • Graines de chia.
  • Noix de Grenoble.
  • Viandes issues d’élevage en plein air.
  • Œufs de poules élevées en plein air ou bio. (code 1 ou 0) ou avec le logo Bleu-Blanc-Cœur

Ici, ce sont des aliments bruts. Contenant un seul ingrédient que vous pouvez trouver dans la nature.

Regardez un peu la margarine oméga-3 suivante :

Margarine oméga-3

Sur 5 huiles, 3 ne contiennent pas ou très peu d’oméga-3 :

  • Huile de tournesol.
  • Celle de karité.
  • Et de coco.

Mais la bonne nouvelle, c’est que d’après mes calculs, elle aurait un bon ratio (environ 1 oméga-3 pour 2.7 oméga-6, c’est très correct). Toutefois, l’ajout d’émulsifiants, de correcteur d’acidité, d’arômes ou de colorant en fait un aliment ultra-transformé. Bien plus dangereux que du beurre !

Restons dans les matières grasses avec le prochain aliment :

 

L’huile de tournesol

J’ai hésité à la mettre. Car je crache dessus depuis des années !

Toutefois, vous pouvez trouver des articles mentionnant les bienfaits de cette huile. En avançant :

  • Que ça lutte contre le cholestérol.
  • Que ça favorise la croissance des cellules.
  • Et que ça renforce le système immunitaire.

Soit.

Après tout, chaque aliment possède des bénéfices.

Seulement, c’est oublier que cette huile est beaucoup trop riche en oméga-6. Et participe, en grande partie, à perturber le précieux ratio oméga-3 et 6.

Regardez :

Avant l’agriculture, notre ratio était de l’autre de 1 pour 1. Avec un léger avantage pour les oméga-3. Aujourd’hui, on consomme 20x plus d’oméga-6. Ce qui a forcément des répercutions :

  • Maladies cardiovasculaires.
  • Surpoids, obésité.
  • Cancer du sein.
  • Diabète.
  • Etc.

Vous remarquerez que ce sont les principaux problèmes de santé qu’on retrouve aujourd’hui…

Je tiens quand même à préciser que les oméga-6 ne sont pas mauvais. C’est juste qu’aujourd’hui, on en consomme beaucoup trop. Et c’est ce déséquilibre avec les oméga-3 qui pose problème.

Donc si vous souhaitez faire une vinaigrette, utiliser l’huile de colza. Qui a un ratio presque idéal.

Et en parlant de salade, ça m’amène au poids suivant :

 

Les salades toutes prêtes

Dans l’imaginaire collectif, quel plat est plus sain qu’une salade ?

Donc quand on n’a pas le temps de faire à manger, et qu’on souhaite quand même manger sainement, on aura tendance à se tourner vers une salade toute prête qu’un sandwich.

Et en soi, c’est mieux.

Toutefois, ça ne veut pas dire que ce sont des aliments sains pour autant. Regardez un peu la liste des ingrédients de celle-ci :

salade toute prête

Encore une fois, vous noterez la présence de sucre (en rouge) pour attiser votre appétit !

De plus, les vinaigrettes qui les accompagnent contiennent des huiles raffinées. Le raffinage modifie les acides gras et donc, en excès, nuit à votre santé.

Du coup, ne vous laissez pas avoir les ingrédients « huile d’olive » ou « huile de colza » sur les étiquettes. Car si ce n’est pas suivi de « pressés à froid », « vierge » ou « extra vierge », ce serait une huile raffinée.

Et pour aller encore plus loin : les vinaigrettes sont généralement contenues dans des récipients en plastique. Or, des microparticules de plastiques peuvent migrer dans les aliments chauds, acides et gras.

 

Les crèmes végétales

Présentées comme l’alternative plus saine à la crème fraîche, les crèmes végétales font fureur. Et j’en consomme régulièrement, puisque je suis intolérant au lait.

Mais malheureusement, peu de crèmes végétales sortent du lot.

Car pour obtenir une texture proche de la crème fraîche ou liquide, les industrielles doivent ajouter tout un tas d’ingrédients. Comme des :

  • Émulsifiants
  • Épaississants
  • Huiles raffinées
  • Et parfois du sucre
soja cuisine
Celle-ci combine tout ce que j’ai dit !

Donc, faites attention aux ingrédients, et allez au plus simple. Ainsi, la meilleure alternative que vous pourrez trouver c’est le lait de coco de chez bjorg. Qui contient uniquement de la noix de coco et un épaississant.

Restons dans la cuisine avec le plat suivant :

 

Les soupes déshydratées

Instinctivement, quand on pense soupe, on pense aux légumes et potages sains et légers.

Mais un simple regard à la liste des ingrédients suffit à révéler le pot aux roses :

Velouté de légumes
Les ingrédients sont classés par quantité. C’est-à-dire qu’il y a plus de pomme de terre que de poireau, et plus de sel que les autres légumes !
  • De la pomme de terre et de la fécule modifiée qui font grimper votre glycémie.
  • Seulement 10 % de poireaux, donc ils ajoutent des arômes sinon, c’est fade.
  • Du sirop de glucose et de l’extrait de mal d’orge, soit deux sucres.
  • Et davantage de sel que de légumes !

Alors certes, ce n’est pas cher. Mais il suffit de regarder les ingrédients pour comprendre pourquoi.

De plus, si vous espérez faire le plein de vitamine, de minéraux et de fibres vous vous mettez le doigt dans l’œil ! Et bien profond !

Et le côté dangereux, c’est que cet aliment est faible en calories et protéines.

  1. Les protéines sont capitales pour maintenir votre masse musculaire et donc éviter de prendre du poids.
  2. Et une restriction trop importante des calories peut bloquer votre perte de poids.

Clairement, ce n’est pas une bonne idée de consommer ce genre d’aliments de manière récurrente. Ça dépanne. Mais vous pouvez également faire des soupes maison en grande quantité, et les congeler !

 

Les aliments à base de céréales complètes

Vous avez certainement déjà vu du pain de mie complet ou des céréales au blé complet. Ça rassure, et on pense que c’est plus sain.

Et en pratique, plus l’aliment est complet meilleur c’est.

Pain de mie et chocapic au blé complet

Seulement, vous devez prendre en compte l’ensemble du produit. Et pas uniquement une allégation visible sur la face avant du produit. Généralement, si un aliment a recours au marketing pour se vendre, en mettant en avant des bienfaits santé ou minceur, c’est rarement bon signe !

Ainsi, pour reprendre les deux exemples :

  • Le pain de mie contiendra, entre autres, du sucre et de l’huile de mauvaise qualité.
  • Et les céréales ? La même chose, mais en pire !

Si j’ai pris ces deux exemples, ce n’est pas pour rien. Ils sont tous les deux bio. Preuve que ce n’est pas parce qu’un aliment est bio, qu’il est meilleur.

 

Les produits sans gluten

Pour être intolérant au gluten, j’ai longtemps consommé ce genre de produits de substitution. Car faut bien l’avouer : quand on est habitué aux pizzas, pâtes, ou biscuits : ça manque !

Alors tout naturellement, je me suis tourné vers ce genre de produits.

Et aujourd’hui, vous pouvez penser que si c’est sans gluten, c’est mieux pour votre santé. Même sans être intolérant ou sensible à cette protéine.

Sauf, qu’encore une fois, regardez la liste des ingrédients.

pain sans gluten
En vert, les bons ingrédients. À la base, je voulais colorier les mauvais ingrédients, seulement ça prenait moins de temps de colorier les bons !

La majorité des ingrédients favoriseront les pics de glycémie, le stockage des graisses et nuiront à votre santé. De plus, vous noterez que l’ingrédient principal est l’eau. Ils doivent faire une sacrée marge là-dessus !

 

Les fruits secs ne sont pas tous des aliments sains

Les fruits séchés sont des fruits qui ont été déshydratés. Donc ce sont des produits sains.

Et la plupart sont effectivement très sains et constituent d’excellents en-cas.

Toutefois, certains fruits secs sont très riches en sucre ajouté. Comme les canneberges, qui peuvent en renfermaient 40 %. Un choix de l’industriel qui s’explique certainement par le fait que le fruit serait trop acide.

Mais tout de même… 40 % de sucre !

 

En conclusion

Vous venez de voir 18 aliments sains qui ne le sont pas vraiment. Mais relativisez : en manger de temps en temps ne gêne absolument pas. Car comme je le dis souvent :

C’est la globalité de votre alimentation qui compte !

Seulement, ça montre à quel point le marketing peut influencer vos choix et vous induire en erreur.

  • Combien de personnes préfèrent boire de coca light qu’un classique ?
  • Combien de personnes se tournent vers des crèmes fraîches 0 % ou des vinaigrettes allégés ?
  • Et combien pensent agir pour leur santé osseuse en consommant 3 produits laitiers par jour ?

C’est normal de se faire avoir.

Naturellement, si de grandes marques ou même le gouvernement vous disent que cette pratique est bonne pour vous, vous aurez tendance à les écouter.

Seulement, vous devez penser par vous-même. Regardez les ingrédients. Questionnez-vous. Demandez-vous :

  1. Pourquoi on vous conseille tel ou tel aliment.
  2. Qui vous le conseille.
  3. Qu’ont-ils à y gagner ?

Et si vous avez un doute, posez-vous la question ultime. Celle qui vous permettra, à coup sûr, de consommer un aliment sain pour votre corps.

Cette question ? Vous pouvez dès aujourd’hui la mettre en pratique dans vos placards. Ça vous donnera une bonne idée si votre alimentation est sur la bonne voie.

La voici :

Est-ce que Cro-Magnon pouvait manger ça ?

Simple, mais tellement révélateur.

Qui suis-je ?

Jonathan RICHARD - conseiller en alimentation

Suite à des problèmes de santé, je suis passé d'un état de surpoids (90 kg) à sous-poids (55 kg) en moins d'un an.

C'est à ce moment-là que j'ai décidé de reprendre ma vie et ma santé en main. J'ai commencé à m'intéresser au développement personnel ainsi qu'à la nutrition. Cette dernière m'a tellement plu que j'ai poursuivi mes études dans ce domaine !

Aujourd'hui diplômé, j'aide les femmes à perdre du poids durablement, sans régime et sans frustration grâce au rééquilibrage alimentaire.


Tags


  • Merci pour cet article qui aide à y voir clair parmi tous ces produits soi-disant sains.

    Pourrait-on ajouter à cette liste les compotes industrielles ? En général elle sont pleines de sucre ajouté et le procédé de fabrication enlève une grande partie des vitamines également j’imagine…

    • Exact ! Je n’y avais pas pensé. Merci
      Après, il y a des purées de fruits, qui contiennent uniquement le sucre naturel. Toutefois, comme tu l’as dit, faut sortir la loupe pour trouver des vitamines ! Sans parler que c’est mou, donc pas rassasiant…
      Rien ne vaut une belle pomme !

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >