novembre 19

0 comments

Les régimes ne fonctionnent pas et vous font grossir : découvrez pourquoi

Marie en a marre…

Ça fait maintenant plus de 20 ans qu’elle lutte contre son surpoids. Depuis sa première grossesse en fait…

Aujourd’hui ? Elle n’est pas à l’aise avec son corps. Quand elle se regarde dans le miroir, elle se trouve moche. Son ventre la dégoûte et elle ne sait plus quoi faire…

Alors elle décide de faire comme tout le monde : taper « perdre du poids » sur Google.

Recherche perte de poids sur Google

Elle tombe sur des pilules brûles graisses

Des annonces pour des box repas

Ou des programmes en ligne

Elle soupire…

Elle sait pertinemment que ce sont des régimes. Peu importe le nom qu’ils prennent.

Et elle sait également que ce n’est pas une solution. Car au bout du compte, ça ne marche pas. Elle finit toujours par craquer et par abandonner.

Elle culpabilise et a honte de son énième échec.

« A quoi bon… je suis vieille, moche et grosse. Et je le resterai »

Sauf que Marie est du genre tenace. Son corps, elle ne le supporte plus. Il faut qu’elle fasse quelque chose.

Alors après un petit coup de déprime, elle prend conseil auprès d’un spécialiste.

Et là ?

Une illumination divine la frappe. L’éblouissant au passage.

Après quelques battements de cils, elle a compris.

Ce n’est pas de sa faute. Ce n’est pas elle qui échoue à chaque régime. Mais bien les régimes qui échouent à chaque fois.

Et cette nuance fait toute la différence.

Parce qu’au bout du compte, avec les années, vous verrez que c’est votre compte bancaire qui fond. Pas votre graisse.

Alors comme Marie : arrêtez de vous faire plumer comme des pigeons. Découvrez pourquoi les régimes échouent et comment y remédier.

Pour qu’à la fin de l’article, vous soyez en mesure d’avoir une idée précise de comment maigrir durablement.

 

Les régimes échouent, car ce sont des outils

Dans un autre article, je parle de la pyramide de la perte de poids.

Où je vous explique que pour vous affiner efficacement, vous devez vous trouver un système. Quelque chose qui agit sur l’origine du surpoids et non directement sur vos kilos.

Pour faire simple :

  1. Un régime est un outil : car il agit sur votre poids. (on vous promet de perdre votre ventre, votre cellulite)
  2. Un rééquilibrage alimentaire est un système : car il agit sur l’origine de ces kilos en trop. ( dont la cause est souvent une alimentation non adaptée)

Mais je comprends :

Quand vous souffrez. Quand rien que le fait de vous regarder dans le miroir est douloureux. Je comprends que vous puissiez être tenté.

Après tout, des gens arrivent à mincir avec des régimes.

  • Des témoignages existent.
  • Des photos avant/après aussi.
  • Et peut-être qu’un de vos proches a réussi.

Seulement, j’ai deux questions :

1) À quel prix ?

2) Pour combien de temps ?

Car finalement, si vous mangez que des pommes pendant 7 jours, vous allez perdre du poids. Et pas qu’un peu.

Sauf que vous n’allez pas perdre uniquement de la graisse.

Oh ça non…

Mais bien de l’eau, du muscle et un peu de graisse.

Alors forcément, votre balance indiquera un chiffre que vous n’avez pas vu depuis longtemps.

Mais d’ici six mois, non seulement vos kilos vont revenir.

Mais en plus ?

Ils ramèneront quelques copains. Car perdre du muscle à un impact considérable sur votre capacité à brûler des calories.

Et si vous continuez comme ça, dans 10 ans et après de nombreux régimes, vous pèserez plus qu’aujourd’hui…

Et au lieu de taper comment perdre 10 kilos, vous chercherez comment en perdre 15.

D’ailleurs, ça m’amène au point suivant qui explique pourquoi les régimes échouent :

 

Les diètes se concentrent sur vos kilos, non sur l’origine

Ça rejoint ce que je viens de dire.

Si vous ne trouvez pas l’origine de votre surpoids, alors vous aurez beau faire tous les régimes du monde, vos kilos reviendront.

Regardez cet exemple tout simple :

Imaginez que vous avez un magnifique jardin de fleur. Toutes plus colorés les unes que les autres.

L’odeur est divine et tout semble parfait.

Sauf que…

… en vous approchant d’un peu plus près vous la voyez : une mauvaise herbe vient de sortir de terre !

Que faites-vous ?

  • Est-ce que vous allez la couper à ras ?
  • Ou vous arracherez sa racine ?

Dans le premier cas, elle repoussera. Dans le second, vous réglez le problème pour de bon.

Et bien les régimes, c’est la même chose : ils s’occupent de couper la plante à sa base. Alors oui, c’est rapide. Mais vous voyez bien que les kilos reviendront tôt ou tard.

Alors qu’un rééquilibrage alimentaire, c’est différent : on s’occupe d’arracher la racine de votre surpoids. On n’agit pas directement sur vos kilos.

Alors oui, c’est plus long, car parfois la racine est bien profonde.

Et c’est aussi moins attrayant que de se faire livrer des box de repas par la poste.

Mais finalement, vous devez réfléchir à ce que vous souhaitez réellement :

1) Chercher sans cesse la petite astuce qui brille et jongler de régime en régime toute votre vie ?

2) Ou se retrousser les manches pour régler le problème une bonne fois pour toutes ?

Pour vous aider, voici les 3 causes les plus probables de l’origine de votre surpoids :

  1. Votre alimentation.
  2. Vos hormones.
  3. Votre anxiété.

Bien. Maintenant, si les régimes échouent, c’est surtout pour ça :

 

Les régimes vous rejettent la faute

À votre avis pourquoi vous culpabilisez après avoir mangé du chocolat ?

Pourquoi vous avez honte après avoir mangé un aliment « plaisir » ?

Je vais vous le dire :

C’est en partie à cause des régimes. Ils vous culpabilisent en rejetant la faute sur vous. Sur votre façon de manger.

Sauf que ce n’est pas de votre faute.

C’est notre système alimentaire qui est pourri. Avec du marketing qui vous pousse à acheter des aliments qui le sont tout autant.

Forcément, si vous suivez un régime, vous allez devoir vous restreindre. Dire adieu à vos aliments préférés.

Et ça ?

50 € que vous craquerez un jour !

Et comme vous êtes dans la logique où « faut pas que je craque… au moindre écart, c’est foutu » que se passe-t-il ?

Vous allez culpabiliser, vous sentir nulle.

Vous allez vous traiter comme une moins que rien et vous arrêterez le régime. Pensant qu’au final, vous n’arriverez jamais à maigrir…

Sauf que c’est le régime qui a échoué, pas vous.

À aucun moment vous ne devez éliminer le plaisir de votre alimentation. À aucun moment vous ne devez vous sentir privée.

Maigrir ne doit pas rimer avec souffrir.

C’est pourquoi, dans la suite de l’article, vous allez découvrir les 5 idées reçues sur les régimes. Ce qui vous permettra de vous sentir soulagée. Car vous allez voir que perdre du poids, ça peut être sympa !

Le cercle vicieux des régimes

 

Les 5 plus gros mythes qui font échouer les régimes

Mythe 1 : vous devez compter vos calories

Les calories sont présentées comme LA chose à mesurer pour perdre du poids. Et selon certains experts, ce serait la seule chose à prendre en compte.

Sauf que c’est loin d’être le cas.

C’est davantage la provenance de la calorie, plutôt que la quantité que vous devez regarder.

Par exemple :

100 calories issues de noix n’auront pas le même impact sur votre poids que 100 calories provenant d’une barre Gerlinéa.

Scoop : les noix feront moins grossir que cette barre minceur.

Et ce n’est pas parce qu’un yaourt 0 % est faible en calories qu’il ne participera pas à vous faire stocker du gras.

Vous avez donc plusieurs types de calories. C’est pourquoi les compter ne sert à rien. Car une calorie n’est pas égale à une autre.

➡️ Voir calculer ses calories : supercherie du siècle

Passons maintenant au deuxième mythe :

 

Mythe 2 : l’exercice est la solution

Si vous pensez que vous êtes en surpoids parce que vous ne faites pas de sport, vous vous mettez le doigt dans l’œil. Et bien profond.

Le sport peut être une précieuse aide pour s’affiner. Mais pas n’importe comment ni n’importe quand.

Aujourd’hui encore, beaucoup pensent que pour maigrir, faut aller courir.

Sauf que pour moi, c’est le meilleur moyen de se blesser et rester cloîtrer sur un lit.

Regardez les choses en face :

Imaginez que vous avez acheté une voiture, mais que vous ne l’avez pas utilisée depuis des années.

À votre avis, que va-t-il se passer si, d’un coup, vous décidez de la sortir du garage et de traverser l’Europe avec ?

Je vais vous dire : vous risquez d’avoir des problèmes…

Donc, avant de partir pour ce road trip, vous allez vous assurer d’avoir suffisamment d’essence, que le niveau d’huile est correct ou que vos pneus ne sont pas à plat.

En bref : vous vous assurez que votre voiture peut faire la route.

Et bien pour le sport, c’est la même chose. Si votre dernière séance de sport remonte au lycée, alors vous devez vous assurer que votre corps tiendra le coup avant de faire de l’exercice.

C’est pourquoi je vous invite à commencer par des mouvements intentionnels tels que :

  • Danser en faisant le ménage.
  • Partir en randonnée le week-end.
  • Garer votre voiture à l’autre bout du parking.
  • Porter ses sacs de courses plutôt que d’utiliser un cadis.
  • Prendre systématiquement les escaliers plutôt que l’ascenseur.
  • Utiliser des ustensiles de cuisine manuels plutôt qu’électriques.
  • Réaliser deux ou trois courses à pied (ou tout trajet de moins de 2 kilomètres).

Ce sont ces petites actions qui peuvent faire une grande différence.

Et entre nous, c’est nettement plus simple que de devoir se motiver pour un footing de 45 minutes ! Alors que dehors, il pleut, vente et fait 4°C !

Passons au troisième mythe qui devrait vous rassurer.

 

Mythe 3 : vous devez moins manger

On vous a déjà fait cette remarque ? : si tu veux perdre du poids, tu n’as qu’à moins manger !

C’est dingue, qu’au XXIe siècle, nous sommes encore avec ce genre de pensée. Ou pire : que vous pensez encore ça de vous :

« Je dois juste manger un peu moins et faire un peu plus de sport »

Sauf que :

Moins manger fait partie de la restriction calorique.

Et il y a plusieurs raisons qui expliquent que ça ne fonctionne pas sur le long terme.

Notamment parce que votre corps va être réticent à laisser partir son stock de graisse, car il pourrait en avoir besoin si la situation se dégrade.

Vous ne devez donc pas moins manger, mais mangez mieux.

Avec de vrais aliments que vous cuisinerez vous-même.

assiette de rééquilibrage alimentaire et assiette de régime
A droite, une assiette de rééquilibrage alimentaire | A gauche, une assiette de régime

 

Mythe 4 : le jeune intermittent fait maigrir

Alors oui, des gens perdent du poids avec cette pratique. Et oui, ça convient à de nombreuses personnes. Et si c’est votre cas, c’est super.

Maintenant, ce n’est pas à tout le monde.

Certaines personnes ont besoin de manger le matin. De par leur travail ou activité physique.

Et supprimer un repas. Que ce soit le petit-déjeuner ou le dîner revient à moins manger. Ce qui rappelle le point précédent.

Comprenez ceci :

Vous pouvez prendre 4 repas par jour ET être mince. Ce n’est pas tant la quantité qui importe (bien qu’elle a comme même son rôle à jouer) mais la qualité.

Bien.

Passons au dernier mythe, le plus important :

 

Mythe 5 : vous avez besoin de volonté pour maigrir

La volonté… c’est quelque chose de très particulier. Mais c’est surtout une chose conçue pour le court terme. Et non pour créer un changement de comportement.

Voici un exemple concret et réalisable tout de suite. Vous allez vite comprendre pourquoi la volonté ne sert à rien pour perdre du poids.

Faites l’exercice en même temps que moi :

Bloquez votre respiration pendant 5 secondes.

1…

2…

3…

4…

OK, c’est bon. Et félicitations, vous venez d’utiliser votre volonté !

Maintenant, si je vous disais de le faire pendant 60 secondes vous n’y arriverez peut-être pas. Car au bout d’un moment, votre corps va reprendre le dessus. Il va dire :

Bon… c’est assez long comme ça ! Respire maintenant ! Et vous ne pouvez lutter contre.

Même si vous êtes sous l’eau, il va vous forcer à respirer. Car il veut vous sauver la vie. Il n’est pas conscient de l’eau, mais du besoin de respirer.

Donc quand vous utilisez votre volonté pour ne pas manger un croissant dont l’odeur vous monte à la tête, ou si vous résistez à vos émotions qui vous pousse à manger, que va-t-il se passer ?

Vous allez pouvoir résister quelques minutes, quelques heures, quelques jours, parfois plus. Mais au bout d’un moment ?

Vous allez craquer. Car personne ne peut le faire pendant des mois, des années voire toute une vie.

Ce n’est pas comme ça que ça marche. Et un jour, votre corps va prendre le dessus et vous dire :

J’ai besoin d’un beignet, d’une pizza, ou de chocolat.

Et devinez quoi ?

Vous culpabiliserez. Car c’est ça que font les régimes : il vous culpabilise de vous faire plaisir. Et c’est pourquoi ils échouent…

OK, je pense que vous avez compris : les régimes ne peuvent pas vous faire maigrir durablement. Alors que faire ?

 

L’alternative au régime : le rééquilibrage alimentaire

Le cercle vertueux de la perte de poids

Maintenant, vous devez agir différemment. Arrêter de sauter d’un régime à l’autre. Arrêter de chercher des astuces pour perdre du ventre.

Aujourd’hui, vous devez changer de cap.

Et pour ça, le rééquilibrage alimentaire est la solution.

  • Vous mangez à votre faim.
  • Vous pouvez vous faire plaisir.
  • Et vous ne vous prenez pas la tête à compter ou peser vos plats.

Et forcément, ça change la vie.

Vous n’êtes pas là à culpabiliser à vous offrir un dessert au restaurant. Ni à devoir vous taper des yaourts 0 % au goût qui laisse à désirer.

Votre moral s’en portera mieux.

Et même si les résultats seront plus longs à arriver. Au moins, vous serez fière du résultat. Car vos kilos, ils ne reviendront jamais.

Et ça ?

C’est une sacrée libération.

Car pouvoir porter les vêtements qu’on veut. Faire des activités physiques sans cracher ses poumons. Ou simplement apprécier ce que renvoie votre miroir…

… Ce sont des petits plaisirs. Mais qui ont un impact considérable sur votre vie et qui aujourd’hui vous manque cruellement.

Alors, passez à l’action sans plus tarder.

Et lisez cet article pour apprendre à maigrir durablement sans faire de régime :

➡️ Comment rééquilibrer son alimentation sans se prendre la tête en 7 simples simples

En commentaire, écrivez les régimes que vous avez déjà essayés. Et comment vous vous sentez lorsque vous avez pris la décision de l’arrêter.

Qui suis-je ?

Jonathan RICHARD - conseiller en alimentation

Suite à des problèmes de santé, je suis passé d'un état de surpoids (90 kg) à sous-poids (55 kg) en moins d'un an.

C'est à ce moment-là que j'ai décidé de reprendre ma vie et ma santé en main. J'ai commencé à m'intéresser au développement personnel ainsi qu'à la nutrition. Cette dernière m'a tellement plu que j'ai poursuivi mes études dans ce domaine !

Aujourd'hui diplômé, j'aide les femmes à perdre du poids durablement, sans régime et sans frustration grâce au rééquilibrage alimentaire.


Tags


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>