mars 29

0 comments

7 avantages à maigrir doucement

Imaginez un instant… La lumière du jour perce à travers vos fenêtres. Vous ouvrez difficilement les yeux avant de rabattre la couverture sur vous. Bien au chaud, vous demandez seulement 5 minutes de plus !

Mais bon. Retour à la réalité, vous avez un job et c’est l’heure de vous lever.

Vous posez alors un pied au sol. Puis l’autre. Et vous posez vos mains sur vos genoux pour vous lever.

Et là, stupeur.

Hormis la rapidité de votre geste, vous voyez que votre bas de pyjama commence à tomber. Heureusement, vous avez de bons réflexes.

Mais il ne tient pas en place. C’est comme si, durant la nuit, il s’était détendu.

Vous froncez un peu les sourcils. Mais comme vous êtes encore dans le coaltar, vous allez dans la salle de bains. Maintenant votre pantalon d’une main.

En allumant la lumière, vous poussez un cri.

La personne dans le miroir, ce n’est pas vous. Enfin… elle en a les traits, mais vous avez vraiment du mal à vous reconnaître. Faut dire qu’on dirait que vous venez de perdre 20 kilos !

Ce scénario est le rêve de nombreuses personnes : se lever un beau matin et voir tous vos kilos disparaître. Ce serait le rêve, n’est-ce pas ?

Pourtant, tout n’est pas aussi rose que vous le pensez.

 

La triste réalité de la perte de poids rapide

Si les régimes, pilules, wraps minceurs font fureur, c’est qu’ils vous vendent du rêve : celui de maigrir vite et sans effort.

Qui ne voudrait pas de tel résultat ? On est tous à la recherche de la pilule magique qui nous rendra minces et riches !

Et les chiffres parlent d’eux même : 2,5 milliards d’euros. C’est le chiffre d’affaires en France pour l’industrie de la minceur.

Mais voyez-vous, il y a un problème.

Les photos avant-après sont très souvent trafiquées ou prises dans des vêtements qui cachent certains effets secondaires d’une perte de poids rapide.

On vous montre ça :

Perte de poids avant après
Source : sobusygirls.fr

Mais rarement ça :

perte de poids rapide avant après
Source : fr.style.yahoo.com

Je vous laisse imaginer pourquoi.

Seulement, la deuxième image est bien plus proche de la réalité.

Pourquoi ça ?

Car votre corps, ce n’est pas de la pâte à modeler ! Vous ne pouvez pas le sculpter aussi facilement. Et quand vous cherchez à maigrir vite, il y a des conséquences. Des conséquences néfastes qui peuvent vous gâcher la vie.

Voyons donc ensemble 7 bénéfices à maigrir lentement :

 

Maigrir lentement limite l’effet « peau qui pend »

Jessica, un trentenaire, ne supportait plus son reflet. Sur les conseils de son médecin, elle a subi deux opérations :

  1. Une sleeve, qui consiste à enlever une partie de l’estomac
  2. Suivi d’un by-pass gastrique pour réduire le volume de l’estomac

Deux chirurgies lourdes qui lui ont permis de perdre 55 kilos.

Tout naturellement, on peut penser qu’après une telle perte de poids, qu’elle se sente mieux dans son corps. Qu’elle soit plus à l’aise avec celui-ci.

Imaginez-vous avec 10 kilos en moins. Je suis sûr que vous vous sentirez plus légère.

Pourtant, ce n’est pas ce qui s’est produit.

Aujourd’hui, Jessica déclare même :

 Je me sens mal à l’aise même chez moi et je pense que mon corps est encore plus moche qu’avant. J’ai de l’excès de peau partout. Mes bras et mes jambes sont horribles.

Pourquoi ça ?

Car perdre autant de poids en si peu de temps (et de manière non naturelle), ça laisse des traces : une peau flasque et pendante.

OK.

Mais vous pouvez penser que c’est un cas extrême. Et que vous, vous ne souhaitez pas vous faire opérer.

Et vous avez raison. Du moins, sur l’opération.

Car la situation de Jessica n’est pas isolée. Et même sans opération, une perte de poids rapide cause ce genre de désagréments.

Regardez à partir de 1 min 50 :

Mais regardons au-delà de l’aspect physique.

Car finalement, ce n’est pas le plus important. Surtout que certaines personnes sont totalement à l’aise avec leur nouveau corps. Après tout, c’est aussi la preuve de leur combat qu’ils mènent parfois depuis des dizaines d’années.

 

Maigrir lentement évite les sensations de faim

Quand on cherche à maigrir vite, il suffit de taper les bons mots-clés sur Google pour qu’il vous présente des solutions miracles.

Et parmi elles, vous avez celles qui ont le plus de succès. Et qui chaque année causent plus de désolation que de satisfaction : les régimes hypocaloriques.

Le principe est basé sur une logique que tout le monde connaît : manger moins de calories que votre corps utilise pour perdre du poids.

Comprenez : on va vous affamer pour un résultat, au mieux, temporaire.

Car oui, ce genre de régime ne fonctionne pas. Tôt ou tard, vous reprendrez vos kilos.

Mais outre cette sensation horrible d’avoir faim et de regrossir par la suite, ce genre de pratique peut avoir des conséquences sur votre santé physique et mentale :

  • Les régimes hypocaloriques peuvent provoquer des crises d’hyperphagie
  • Et perturber les signaux de faim et de satiété

➡️ Voir « pourquoi j’ai faim ? » : 6 explications surprenantes

Mais je vous rassure :

  1. Vous n’avez pas besoin de vous affamer pour perte du poids.
  2. Vous n’avez pas besoin de suivre des régimes pour maigrir.
  3. Et vous n’avez pas besoin de vous priver non plus.

Un rééquilibrage alimentaire suffit dans 95% des cas. En mangeant à votre faim, et des aliments qui sont faits pour votre corps, vous envoyez à votre corps des signaux positifs. Des messages qui lui disent :

« Tout va bien. Je mange suffisamment. Tu peux éliminer le surplus de graisse. »

Et petit à petit, vous allez commencer à maigrir lentement, mais durablement.

 

Maigrir doucement évite les coups de fatigue ou les sautes d’humeur

Une des conséquences directes de la restriction alimentaire est la fatigue. C’est inévitable.

Pourquoi ça ?

Car les calories, ce ne sont pas les trucs qui vous font grossir. C’est surtout, et avant tout, de l’énergie. De l’énergie dont votre corps a besoin pour fonctionner correctement.

En cherchant à maigrir lentement, vous évitez :

  • Vertiges
  • Somnolence
  • Hypotension
  • Maux de tête
  • Tremblements
  • Incapacité à vous concentrer

Car une perte de poids rapide met votre corps à rude épreuve.

Alors, même si vous ne supportez plus votre situation, essayez de penser long terme. Ne vivez pas au jour le jour. Projetez-vous !

 

En maigrissant lentement, vous vous laissez le temps

Voici à présent un effet secondaire qui touche un bon pourcentage de personne. Un effet secondaire auquel on ne pense pas, mais qui est catastrophique.

Si vous perdez du poids rapidement, votre esprit n’a pas forcément le temps de s’habituer. C’est comme si, malgré votre amaigrissement, vous vous voyez encore en surpoids. Et c’est dramatique.

C’est ce qui m’est arrivé :

À 22 ans, je pesais 90 kilos, à 23 ans, plus que 55. Passant de surpoids à sous-poids.

Et même si, à 55 kilos, j’étais trop maigre pour ma taille, je me voyais encore gros. Tout simplement parce que mon esprit n’a pas eu le temps d’assimiler ma perte de poids.

Pourtant, sur le papier, j’étais maigre. Trop maigre :

IMC 16.1

Et ça, ça peut provoquer deux effets pervers :

  1. Comme vous ne reconnaissez plus votre corps, vous allez reprendre du poids.
  2. Ou pire : vous allez continuer à maigrir, car le reflet du miroir ne vous convient toujours pas.

Maigrir lentement permet donc à votre esprit de s’habituer. Et de faire en sorte de vous sentir mieux dans votre corps et dans votre tête.

 

Maigrir lentement évite la fonte musculaire (ce qui serait dramatique)

Depuis mes 10 ans, je n’avais jamais eu un poids normal. Alors quand j’ai quitté le surpoids, j’étais sur un petit nuage.

Un nuage qui est vite devenu gris quand j’ai commencé à ressentir un des effets secondaires de ma perte de poids rapide.

Il suffisait que je porte quelque chose pour que mes poignées me fassent souffrir. Même les petites charges de 5 à 10 kilos étaient un supplice. J’avais l’impression que mes poignées allaient littéralement  céder sous la charge.

Mes articulations me faisaient mal et mon cœur s’emballait au moindre effort. Je m’essoufflais d’un rien.

La cause ?

La fonte de mes muscles.

Lors d’une perte de poids, vous ne perdez (malheureusement) pas que de la graisse. Mais beaucoup d’eau, du gras et pas mal de muscle. Surtout si la perte de poids est rapide.

C’est dramatique puisque les muscles jouent un rôle important dans votre perte de poids :

Sans parler qu’avec une fonte musculaire, votre colonne vertébrale est moins soutenue. Ce qui augmente les risques de souffrir du dos.

Vous l’aurez compris : maigrir lentement, ce n’est pas séduisant sur le papier. Mais en pratique, vous avez beaucoup plus d’avantages.

 

Maigrir lentement laisse le temps à votre corps de gérer les déchets

Un point qui est souvent négligé, c’est que le gras, ce n’est pas que la bouée disgracieuse autour du ventre. C’est aussi un organe à part entière.

Et dans celui-ci, vous trouverez tout un tas de toxines issu des :

  • Solvants.
  • Polluants.
  • Colorants.
  • Pesticides.
  • Conservateurs.
  • Certains médicaments.

C’est pas la joie. Mais ce n’est pas le pire :

Lorsque vous maigrissez, une partie de ces substances vont se retrouver dans votre circulation sanguine.

Rien de bien dramatique. Votre corps sait gérer ça.

Sauf si…

Sauf si votre perte de poids est trop rapide. Puisque ça impliquerait un afflux plus important de toxines. Et bien que votre corps soit efficace, il va vite se retrouver dépasser :

  • Certaines toxines vont se loger dans votre tête. Causant des migraines.
  • D’autres reviendront au point de départ. Et provoqueront une inflammation chronique. Ce qui pourrait favoriser une prise de poids.

 

Ne cherchez pas à maigrir à n’importe quel prix

Oui, vous ne supportez plus votre corps. Oui, c’est un calvaire au quotidien. Mais non, vous n’êtes pas obligé de souffrir plus pour vous sentir mieux.

Réduire vos portions. Supprimer des aliments. Ce ne sont pas des solutions viables à long terme.

Pire que ça : votre vie sociale et votre moral peuvent en pâtir. En vous privant de dessert, de frites au restaurant ou de soirée pizza, vous anéantissez votre moral.

Petit à petit, vous sombrez.

Au point de craquer et d’abandonner vos efforts.

Alors qu’il aurait suffi d’agir en prévention. D’apprendre à manger des aliments qui sont faits pour votre corps. Des aliments qui constituent la base du régime alimentaire de l’homme.

Évidemment, ça ne se fait pas du jour au lendemain. Et la perte de poids promise par le rééquilibrage alimentaire est lente. Parfois trop lente pour certaines personnes.

Mais vous l’aurez compris, plus cette perte de poids est lente, mieux ce sera. Ainsi maigrir lentement, c’est perdre entre 300 à 500 grammes par semaine.

Ça vous semble peu ?

C’est normal. Mais, encore une fois : projetez-vous sur le moyen long terme ! Sur 6 mois ça donne une perte de poids comprise entre 7,2 et 12 kilos.

Je finirais donc avec deux questions :

  1. Comment vous vous sentirez avec tout ce poids en moins ?
  2. Et regardez les six derniers mois. Ils sont passés plutôt vite, non ?

Qui suis-je ?

Jonathan RICHARD - conseiller en alimentation

Suite à des problèmes de santé, je suis passé d'un état de surpoids (90 kg) à sous-poids (55 kg) en moins d'un an.

C'est à ce moment-là que j'ai décidé de reprendre ma vie et ma santé en main. J'ai commencé à m'intéresser au développement personnel ainsi qu'à la nutrition. Cette dernière m'a tellement plu que j'ai poursuivi mes études dans ce domaine !

Aujourd'hui diplômé, j'aide les femmes à perdre du poids durablement, sans régime et sans frustration grâce au rééquilibrage alimentaire.


Tags


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>