octobre 1

0 comments

Pourquoi mon poids stagne ?

Vous avez déjà perdu du poids, mais depuis quelque temps, vous avez remarqué que votre poids stagne ?

C’est frustrant…

En plus, vous faites attention à ce que vous mangez. Mais malgré vos efforts colossaux, vous ne comprenez pas pourquoi la balance ne bouge pas.

Pire que ça : vous avez presque envie de jeter l’éponge, car finalement « pourquoi continuer si je ne maigrit plus… »

Dans cet article, vous allez découvrir les principales causes ainsi que les solutions appropriées.

 

Votre poids stagne à cause du stress

Aujourd’hui, la grande majorité des gens sont stressés. Et vous l’êtes certainement aussi. Ce qui peut être à l’origine d’une stagnation de poids.

C’est pourquoi je vais vous partager un exercice à effectuer. Et vous le verrez, que même si là vous ne vous sentez pas particulièrement tendu, vous risquez d’être surpris !

Comment le stress peut bloquer votre perte de poids ?

Quand vous ressentez du stress, votre corps va sécréter une hormone : le cortisol.

C’est une hormone très utile. Mais qui a des effets secondaires, surtout quand l’anxiété est chronique :

  • Augmentation de la glycémie. Ce qui favorise le stockage des graisses.
  • Ralentissement du métabolisme. Vous brûlez moins de calories.
  • Stockage des graisses au niveau du ventre.
  • Empêche le déstockage des graisses.

De plus, le stress augmente votre appétit. Ce qui pourrait également expliquer pourquoi vous ne perdez pas de poids.

 

Exercice contre l’anxiété

L’exercice que je m’apprête à vous fournir va vous aider à vous détendre. Toutefois, soyons clairs : tant que vous ne réglerez pas l’origine de cette anxiété, ça n’aura que l’effet d’un pansement.

Le principe est simple :

  1. Vous inspirez 5 secondes par le nez en gonflant le ventre.
  2. Vous expirez 5 secondes par la bouche en rentrant le ventre.
  3. Répétez pendant 5 minutes.

Voici une vidéo pour vous aider. Faites-le vraiment, vous verrez à quel point c’est bénéfique.

Vous devez prendre du temps pour vous ! C’est la règle d’or, si vous menez une vie surchargée.

Ne serait-ce 10 minutes par jour, pour vous relaxer, méditer, faire des exercices de respiration, écouter de la musique ou prendre un bain.

Et ne me dites pas que c’est impossible !

Vous savez, si vous convertissez ces 10 minutes en pourcentage, sur une journée de 16 h, ça ne donne même pas 1 % de votre temps.

Honnêtement, je pense que vous pouvez prendre 1 % de votre temps pour vous ! Non ?

 

Votre poids stagne parce que vous ne mangez pas assez

Voilà quelque chose qu’on retrouve régulièrement. Vous pouvez penser que pour maigrir, vous devez moins manger.

Et vous vous retrouvez avec des petites assiettes remplies de salade verte. Comme celle-ci :

bol salade champignon poivron

En bref, vous boycottez les calories, car on vous a dit que ça faisait grossir.

Sauf que les calories, c’est avant tout de l’énergie, du carburant pour votre corps.

Et quand vous réduisez drastiquement vos apports, vous pouvez vite avoir l’impression d’atteindre un palier ou un plateau.

Or, c’est simplement que votre corps s’est adapté à votre nouvelle alimentation.

Vous devez savoir que tout ce qui se passe dans votre corps, de la respiration à la concentration demande des calories.

Et si elles viennent à manquer, votre corps va devoir faire des économies afin de vous garder en vie. On parle de ralentissement du métabolisme.

Et voici les symptômes d’un métabolisme lent :

  • Fatigue.
  • Faiblesse.
  • Vous avez froid.
  • Libido en baisse.
  • Crises hyperphagie.
  • Prise de poids facile.
  • Moral dans les chaussettes.
  • Difficulté à perdre du poids.
  • Problèmes de concentration.

Heureusement, il existe des solutions pour augmenter votre métabolisme. Ce qui vous permettra à votre corps d’utiliser davantage de calories au repos, et donc, de relancer votre perte de poids.

Seulement, ça ne se fait pas du jour au lendemain, et vous devez l’accepter.

Mais avant, je tenais à vous préciser que réduire les quantités que vous avez dans votre assiette ne vous aidera pas à maigrir sur le long terme.

En revanche, vous devez apporter des aliments de qualités. Car la qualité est plus importante que la quantité.

Regardez les photos suivantes.

assiette de rééquilibrage alimentaire et assiette de régime

Et dites-moi : préférez-vous manger celle de gauche ou celle de droite ? (La première est issue d’un rééquilibrage alimentaire, la seconde d’un régime.)

Mettez-vous ça dans la tête : vous pouvez maigrir en mangeant à votre faim.

Voici à présent :

 

Comment augmenter son métabolisme ?

  • Dormez bien.
  • Buvez du thé vert.
  • Buvez davantage d’eau.
  • Faites de la musculation.
  • Consommez plus de protéines.
  • Cuisinez à l’huile de noix de coco vierge.
  • Augmenter progressivement vos apports caloriques.

Augmenter ses apports caloriques quand on cherche à mincir est contre-intuitif, je vous l’accorde.

Toutefois, vous devez faire comprendre à votre corps que vous vivez dans l’abondance. Que dehors, il n’y a pas de pénurie de nourriture et qu’il peut libérer la graisse sans problème.

Car vous devez comprendre que votre corps, c’est votre meilleur ami. S’il vous empêche de perdre du poids, ce n’est pas pour vous embêter.

Au contraire, c’est pour vous protéger.

Car dans le passé, à l’époque où vous devez chasser votre propre nourriture, il y avait des périodes de famine. Des moments où la nourriture se faisait rare.

Et s’il n’avait pas acquis cette compétence, celle de ralentir votre perte de poids, vous n’aurez pas pu tenir longtemps sans nourriture.

Pensez-y et réconciliez-vous avec lui. Surtout qu’un manque d’amour-propre peut également conduire à une stagnation de poids.

 

Votre poids stagne à cause d’un mauvais sommeil

Vous dormez mal ? Vous avez tendance à avoir un sommeil agité ? À vous lever et vous coucher fatigué ?

Dans ce cas, c’est une piste à ne pas négliger.

Car le manque de sommeil peut vous pousser à consommer davantage de nourriture dans la journée suivante.

D’après une étude, ça pourrait augmenter votre consommation de 385 kcal. Pour vous donner un ordre d’idée, une femme a besoin d’environ 2000 kcal. Donc c’est énorme.

D’autres études ont également conclu qu’un sommeil de mauvaise qualité pouvait :

  • Réduire votre masse musculaire. Ce qui rend la perte de poids plus difficile.
  • Augmenter la résistance à l’insuline de 19 à 25 %. Et ce, sur une seule nuit de 4h.
  • Augmenter de 35 % le risque de déshydratation. Ce qui peut, entre autres, provoquer une rétention d’eau.

Donc, si vous avez l’impression que votre poids stagne, essayez d’améliorer votre sommeil.

 

Quelques conseils alimentaires pour mieux dormir :

  • Évitez donc les viandes et poissons pour le repas du soir.
  • Même s’il favorise l’endormissement, évitez l’alcool, car il perturbe le sommeil profond.
  • Évitez également les repas trop riches en graisses. Car ils peuvent perturber votre digestion et donc, votre sommeil.
  • Et évitez également les excitants, comme le café, le thé. Et privilégiez les infusions à base de plantes, qui aident à s’endormir et à se détendre.
  • Choisissez une alimentation végétale. C’est-à-dire des repas à base de :

 

Un mode de vie qui change peut provoquer une stagnation de poids

C’est tout bête, mais si votre travail était physique ou si vous étiez souvent debout et que, maintenant, vous vous travaillez derrière un bureau, ça jouera.

Sans vous en rendre compte, vous brûlerez moins de calories et votre masse musculaire peut se réduire.

Et dans les deux cas, ça peut :

  1. Soit provoquer une stagnation de vos kilos.
  2. Ou une prise de poids soudaine et non expliquée.

D’autant plus si votre nouveau mode de vie est plus stressant que l’ancien.

C’est donc un facteur à prendre en compte pour expliquer pour votre poids stagne.

 

Vous avez pris du muscle

Si en complément de vos nouvelles habitudes alimentaires, vous vous êtes mis au sport, vous aurez pu gagner en masse musculaire.

Ainsi, vous aurez pu perdre un peu de gras, mais gagnez en muscle.

Et ça, à moins d’avoir une balance de diététicien, vous pouvez difficilement le savoir. Sauf éventuellement à votre tour de taille qui s’est affiné.

D’où l’importance de ne pas se fier uniquement au chiffre sur le pèse-personne, mais de pendre également vos mensurations.

Car à poids égal, le muscle prend moins de place que de la graisse :

Différence entre 1 kilo de gras et 1 kilo de muscle
Source

Notez cependant qu’à titre professionnel, j’observe principalement ce genre de cas chez les personnes qui ne sont pas en surpoids.

 

Le sport, une piste possible

Peut-être que vous ne faites pas de sport. Dans ce cas, vous y mettre peut-être une bonne option ! Maintenant, je sais que la motivation ce n’est pas facile de l’avoir.

C’est pourquoi, je vous suggère de commencer par du gainage, c’est un exercice très bien pour la sangle abdominale et le dos, et qui ne demande moins de temps que de se mettre en tenue de sport !

Vous trouverez plus d’informations sur cet exercice sur Internet : tout savoir sur le gainage

 

Vous faites déjà du sport ?

Dans ce cas, c’est très bien ! Mais si vous voyez que les résultats ne sont pas là, je vous conseille de changer votre façon de faire du sport.

Voire même de tout arrêter pendant une petite semaine et de faire simplement des petites balades, de faire du yoga. Gardez votre corps en mouvement, sans lui en demander trop ! De cette manière, vos muscles se reposeront et vous reprendrez de plus belle la semaine suivante !

 

Quelques astuces pour casser un palier ou plateau

Hydratez-vous vous bien

Avec de l’eau, évidemment, mais aussi avec des tisanes ou autres boissons à base de plante

 

Consommez plus de fibres

Je vous conseille de privilégier les fibres issues des légumes. Le choix est vaste (voir la liste complète des légumes verts) et vous pouvez améliorer le goût avec des herbes et épices !

➡️ Voir : comment utiliser les herbes et épices en cuisine

 

Réduisez vos portions de glucides

Les glucides sont des macronutriments qu’on trouve principalement dans les céréales. C’est-à-dire, tout ce qui est :

  • Riz
  • Pain
  • Pâtes
  • Biscuits
  • Et tout ce qui est à base de farine.

Aujourd’hui, de nombreux nutritionnistes vous conseillent de consommer des féculents à chaque repas. C’est une mauvaise idée.

Surtout si vous n’êtes pas actif.

Car ce genre d’aliments favorise le stockage des graisses, le retour précoce de la faim et le diabète de type II.

➡️ Voir : utiliser la charge glycémique pour maigrir

 

Consommez plus d’aliments « caloriques »

Les noix, les poissons gras, les huiles. Ce sont des aliments caloriques, mais qui représentent de véritables atouts pour votre perte de poids.

N’ayez pas peur du gras. Mais plus des glucides, comme on vient de le voir.

Les lipides, un autre macronutriment, sont tous simplement vitaux. Sans eux, vous ne pouvez tout simplement pas vivre. Donc, choisissez les bons et consommez-en chaque jour.

 

Vérifiez les troubles hormonaux

Si tous les points ne vous aident pas à relancer votre perte de poids, vous avez peut-être un problème hormonal. Comme la thyroïde qui est souvent en cause.

Dans ce cas, je vous invite à prendre rendez-vous chez votre médecin.

 

Votre poids stagne, mais combien avez-vous perdu ?

Regardez le chemin parcouru. Et félicitez-vous.

Si vous avez comme objectif d’atteindre, mettons, 70 kilos. Mais que vous stagnez à 75, alors que pesiez plus de 100, c’est un véritable exploit.

Et vous devez vous féliciter pour ça.

Le but, ce n’est pas tant le chiffre sur la balance, mais le ressenti. Comment vous êtes dans votre corps. Comment vous sentez-vous par rapport à quelques mois ?

C’est ça le plus important.

Le poids, ce n’est qu’un chiffre. Un chiffre qui ne devrait pas vous accaparer autant d’énergie.

Je sais qu’il peut vous obséder, sinon vous ne serez pas là à chercher une solution et lire un article sur « pourquoi mon poids stagne » !

Mais l’important, il n’est pas là, l’important, c’est d’arriver à aimer ce que le miroir vous renvoie. Et ça, c’est un travail plus personnel, qui demande du temps.

Mais ça commencera dès que vous arrêterez de vous critiquer à chaque fois que vous voyez votre reflet.

Ça commencera quand vous remplacerez ses pensées négatives, souvent automatiques, par des pensées bienveillantes envers vous-même et envers votre magnifique corps.

Donc, commencez par là. Faites-vous confiance, faites confiance à votre corps, et tout se passera bien.

Qui suis-je ?

Jonathan RICHARD - conseiller en alimentation

Suite à des problèmes de santé, je suis passé d'un état de surpoids (90 kg) à sous-poids (55 kg) en moins d'un an.

C'est à ce moment-là que j'ai décidé de reprendre ma vie et ma santé en main. J'ai commencé à m'intéresser au développement personnel ainsi qu'à la nutrition. Cette dernière m'a tellement plu que j'ai poursuivi mes études dans ce domaine !

Aujourd'hui diplômé, j'aide les femmes à perdre du poids durablement, sans régime et sans frustration grâce au rééquilibrage alimentaire.


Tags

perte de poids


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>