juin 7

0 comments

Comment maigrir en se faisant plaisir ?

Vous connaissez l’histoire d’Anne ?

C’est une mère de deux ados. Après ses deux grossesses, elle a voulu tenter un régime. Elle voulait retrouver son corps et sa féminité.

Alors elle a fait comme n’importe qui de nos jours. Elle s’est renseignée sur Internet.

Après avoir navigué de site en site, elle décide de se laisser tenter par un régime qui a, visiblement, pas mal de succès.

Les témoignages sont incroyables, tout comme les photos avant après.

Tout excitée, elle démarre le lendemain.

Les premiers jours sont compliqués, elle a faim, et mange un peu toujours la même chose. Mais les résultats commencent à apparaître, alors elle est contente.

Après tout, ne dit-on que pour être belle, il faut souffrir ?

Les jours passent et Anne a de plus en plus de difficulté. Ça devient dur physiquement et psychologiquement.

Après une dernière pesée, elle en conclut qu’elle a suffisamment maigri. Qu’elle a suffisamment souffert.

Son entourage la félicite. Et ça booste sa confiance en elle. Elle est plus heureuse et plus à l’aise avec son corps.

Une fois qu’elle a arrêté le régime, elle décide donc se faire plaisir. Après tout, ça fait presque 3 semaines qu’elle ne mange pas grand-chose, elle a les crocs !

Alors elle se fait un bon restaurant le samedi midi. Après tout, je l’ai bien mérité, se dit-elle.

  • Cocktail sans alcool ;
  • Assiette de charcuterie ;
  • Steak frites avec une sauce au poivre ;
  • Et elle finit par une glace avec un coulis au chocolat.

Le pied. Elle en rêvait depuis des semaines !

Mais une fois rentrée chez elle, elle se sent ballonnée et décide de se peser.

Horreur ! Elle vient de reprendre du poids. Son moral en prend un coup, et elle décide de ne pas manger le soir, prétextant qu’elle a suffisamment mangé à midi.

Le lendemain, elle n’arrive pas à reprendre des habitudes saines et replonge dans ses travers. Petit à petit, elle reprend le poids qu’elle a perdu et finit par tout reprendre en quelques mois.

Honteuse de cet échec, elle décide de refaire un autre régime.

Évidemment, celui-ci apportera le même résultat final : une reprise systématique du poids.

Aujourd’hui, elle n’a plus la force de faire un nouveau régime. Elle a trop peur d’échouer de nouveau…

 

Alors, qu’est-ce que Anne aurait dû faire ?

Comme elle ne supportait plus son reflet dans le miroir, elle a décidé de suivre la masse : chercher un régime qui procure des résultats rapides.

Effectivement, elle a eu des résultats. Mais comme souvent, éphémères.

Anne a en fait pris le problème à l’envers :

Au lieu de voir son assiette comme une amie, elle a vu une ennemie.

Seulement, comprenez bien que pour maigrir durablement, votre assiette est votre meilleure amie ! C’est elle qui vous aidera à vous débarrer de vos kilos une bonne fois pour toutes. Mais pour ça, vous devez comprendre ceci :

 

On ne mange pas uniquement pour se nourrir

C’est fini l’époque où l’on devait chasser pour manger. Aujourd’hui, la nourriture n’a plus uniquement le rôle de survie, c’est aussi un moyen de :

  1. Se sociabiliser ;
  2. Se faire plaisir ;
  3. Montrer ses valeurs (végétarien, religion, etc.)

Aujourd’hui, manger est indissociable du plaisir.

Et j’aimerais vous demander :

À votre avis, que se passera-t-il si vous avez envie de chocolat, de fromage ou si au restaurant vous vous rabattez sur la salade de fruits plutôt que sur le fondant au chocolat qui vous fait de l’œil ?

Je vais vous le dire : vous créer des frustrations.

Frustrations qui s’accumuleront et qui créeront des envies de plus en plus fortes de manger. Et plus ça ira, plus vous aurez envie de ce fromage qui sent fort. Plus ça ira, plus vous aurez envie de croquer dans ce biscuit aux pépites de chocolat. Plus ça ira, plus vous aurez envie de déchirer cette pizza avec vos dents !

Rien que l’idée vous fera saliver. Vous en rêverez même la nuit.

Et puis un jour, quand l’obsession sera trop forte, vous finirez par craquer. Vous vous jetterez sur la nourriture au point de décimer toute la population du paquet de chips…

Craquage qui peut vite finir en « foutu pour foutu » laissant un arrière-goût de honte et de culpabilité dans votre bouche.

Anéantissant vos efforts et votre estime de soi par la même occasion.

Alors qu’au contraire, si vous mangez régulièrement des aliments que vous aimez et qui vous procure un réel sentiment de plaisir, vous pourrez tenir votre rééquilibrage alimentaire.

 

Concrètement, comment maigrir en se faisant plaisir ?

Alors qu’on soit clair : mon propos n’est pas de vous dire de manger à tout-va chips, biscuits ou glaces industrielles. Car bien que, de temps en temps, ça ne gêne pas, il y aura des conséquences à long terme. Conséquences sur votre santé et sur votre poids.

Mon propos est de vous dire que c’est la globalité de votre alimentation qui compte. Et qu’incorporer des plaisirs, même « pas très sains », vous permettra de manger sainement toute l’année.

Évitant ainsi de jouer au yo-yo avec votre poids et de jongler de régime en régime.

Mais comment incorporer le plaisir dans votre alimentation ? Comment maigrir en se faisant plaisir ? Où est la limite ? Quand le faire ?

Vous pouvez avoir mille et une questions à ce sujet. Alors je vais tâcher d’y répondre :

 

7 astuces pour se faire plaisir sans culpabiliser

Je vous ai déniché 7 conseils pour vous faire plaisir sans faire exploser votre bouton de pantalon. Des conseils simples et applicables dans votre vie de famille. Mieux que ça : ces conseils peuvent également vous aider à perdre du poids.

 

Vous devez manger à votre faim

Le plaisir peut prendre différentes formes. Et une des principales erreurs que je rencontre souvent, c’est celle de manger moins pour maigrir.

Non !

Clairement, c’est une belle erreur qui créer uniquement de la frustration.

Vous perdre du poids, vous ne devez pas manger moins, mais manger mieux. Ainsi, vous pouvez maigrir, tout en ayant une montagne de nourriture dans votre assiette !

Maintenant, le choix des aliments est crucial : une grosse assiette de frite n’aura pas le même impact qu’une grosse assiette de légume. Mais bon ça, vous le savez déjà.

Alors est-ce que ça veut dire qu’on ne doit pas manger de frite ?

Non plus !

En revanche, les frites ne devraient pas être l’aliment principal du repas. Idéalement, consommez donc minimum 50 % de légumes verts avec. Par exemple, les haricots verts se marient très bien avec elles.

Le but est d’apporter un maximum de fibres solubles pour ralentir l’élévation de votre glycémie. Car les frites comme les aliments riches en amidon et sucre favorisent les pics de glycémie.

Pics, qui sont les principaux responsables d’une prise de poids.

➡️ Voir : maigrir avec la charge glycémique

 

Mangez lentement

Croyez-moi, il y a une différence entre avaler discrètement un carré de chocolat après le dîner et le savourer.

Naturellement, on peut penser que le résultat est le même. Après tout, prendre son temps ne réduira pas les calories !

Seulement, tout va se jouer là-haut, dans votre tête. Plus vous prendrez votre temps, plus vous l’apprécierez. Et donc, plus vous prendrez de plaisir et moins vous en mangerez !

Imaginez la scène suivante :

Vous venez de finir votre dîner en regardant les infos. Vous arrachez un carré de chocolat de sa tablette sans quitter les yeux de votre écran. Et vous le mettez dans votre bouche et vous l’avalez en deux temps, trois mouvements.

Plaisir 3/10. Limite, vous l’avez mangé par habitude. Sans réellement en avoir envie.

Maintenant, même scène, seulement, vous ajoutez de la conscience.

Déposez vos mains sur la tablette de chocolat. Ressentez sa texture lisse. Détachez-y délicatement un carré de chocolat avant de le humer.

Sa délicieuse odeur vous enivre, fermez les yeux pour l’apprécier davantage. Croquez alors un morceau. Laissez-le fondre une ou deux secondes sur votre langue avant de le mâcher consciemment.

Sa texture et saveur envahissent votre bouche. Puis, avant de consommer le reste, patientez juste quelques instants. Le temps de mettre de la conscience sur ce qui se passe dans votre bouche et dans votre gorge.

Alors que dans le premier cas, vous ne faites qu’une action mécanique :

  • Détacher, mettre dans la bouche, mâcher vite fait, avaler, passer à autre chose.

Dans le second cas, vous apportez de la conscience et faites appel à vos sens. L’acte de manger prend une autre dimension. Limite érotique pour les amateurs de chocolat !

Et ça, ça fait toute la différence.

Non seulement vous culpabiliserez moins, mais en plus, vous vous ferez du bien. Deux notions capitales pour maigrir durablement.

 

Cuisiner votre repas plaisir

Vous savez, ce n’est pas tant le mot pizza qui fait grossir, mais ce qui la compose.

Au-delà du choix entre la pizza 4 fromages et celles aux légumes, je parle avant tout de la pâte.

Une pâte industrielle contiendra tout un tas d’ingrédients qui favoriseront les pics de glycémie. Ce qui augmentera les risques de stocker votre pizza directement dans vos fesses !

Ainsi, faites-la vous-même. Utilisez une farine a index glycémique modéré, comme la farine de :

  1. Sarrasin ;
  2. Blé intégral ;
  3. Petit-épeautre ;
  4. Et surtout d’éviter au maximum la farine de blé raffinée ou la maïzena.

Le conseil du fait maison est valable pour vos pizzas, mais aussi pour les pâtisseries et plats en général. Et puis entre nous des lasagnes maison, ça n’a rien a voir avec des « lasagnes » industrielles !

Dans tous les cas, n’oubliez pas ceci :

La quantité joue un rôle important. Une part de pizza n’aura pas le même impact qu’une entière !

Et plus vous consommerez de légumes avec, mieux ce sera. Donc, le bol de salade à côté est une bonne idée !

Vous voyez, vous pouvez maigrir en vous faisant plaisir. Le secret réside dans le fait maison, avec des aliments simples et riches en fibres. Et pour maximiser vos résultats, le conseil suivant vous aidera :

 

Ne consommez pas deux sources de glucides

Quand on pense plaisir, on pense souvent aliments gras et sucrés. Personne ne culpabilise à l’idée de se faire une assiette de brocoli avec des herbes de Provence ! (sauf si vous êtes dans une famille de carnivore où c’est la honte de manger des légumes !)

Le problème avec les aliments estampillés plaisir, c’est qu’ils élèvent souvent votre glycémie. Et encore une fois : plus elle s’élève rapidement, plus vous risquez de stocker du gras.

Donc, si vous souhaitez vous faire plaisir avec une tarte en dessert, vous devriez éviter de consommer d’autres aliments qui favorisent les pics de glycémie au cours du même repas.

Concrètement, ça donne ceci :

  • Au lieu de manger du pain (glucides), des pâtes (glucides) ET une part de tarte (glucides).
  • Mangez plutôt des légumes (fibres solubles), du saumon vapeur (protéines et bonnes graisses) ET une part de tarte (glucides).

De plus, les fibres des légumes ralentiront également l’élévation de votre glycémie provoquée par la tarte. Tout bénef’ !

Évidemment, là on rentre dans le contrôle de son alimentation. Et ça peut éventuellement enlever le plaisir de manger cette tarte.

C’est donc un idéal. Dans la vraie vie, et surtout si vous êtes invité, ne vous privez pas de la tarte sous prétexte que vous avez déjà mangé des glucides (pâtes, riz, pomme de terre) au plat principal.

C’est la globalité de votre alimentation qui compte, pas un repas en particulier.

 

Espacez les plaisirs

Ce conseil peut surprendre, mais regardez les choses en face :

Quand vous mangez une raclette, ça vous fait plaisir, non ? (Dites oui, sinon ça casse mon exemple !)

Mais savez-vous pourquoi ?

Oui, parce que c’est trop bon ! Mais surtout parce que c’est espacé.

Si demain je vous invite à manger une raclette alors que vous en avez mangé une hier, vous risquez de moins l’apprécier.

Et si je vous réinvite le surlendemain, vous refuserez certainement.

Donc pour les plaisirs, c’est la même chose. Plus vous espacerez plus vous apprécierez.

Manger du fromage à chaque repas n’offre pas le même plaisir qu’une fois par semaine.

Maintenant, peut-être que vous, vous ressentez le besoin de vous faire plaisir plus souvent. Peut-être même quotidiennement.

Aucun mal à ça ! Seulement, demandez-vous si tout se passe bien dans votre vie. N’êtes-vous pas plus stressé que d’habitude ? Ou est-ce que vous prenez du plaisir à manger vos repas ?

Car souvent, le besoin de se faire plaisir est souvent lié à deux choses :

  1. La faim émotionnelle : vous mangez à cause de vos émotions
  2. La faim de variété : vous mangez trop souvent la même chose (goût, texture, aliments) et avez besoin… de variété !

➡️ Voir les 6 faims humaines

 

Ajoutez des herbes et épices

Je vois trop de personnes qui pensent que les aliments sains, c’est fade. Mais c’est faux !

Alors oui, si vous avez l’habitude des exhausteurs de goût, du gras et du sucre, c’est normal qu’un plat de légumes vous semble fade.

Mais c’est surtout que vos papilles sont endormies et ne sont plus habituées.

Maintenant, rien ne vous empêche d’utiliser des herbes et des épices, ou même d’utiliser du lait de coco dans vos plats.

Vous devez faire en sorte que vos plats soient les plus beaux et les plus savoureux possible. Quand ça sera le cas, vous n’aurez pas envie de manger cette glace à la vanille qui patiente dans votre congélateur. Car vous aurez déjà pris du plaisir à manger votre repas.

Aussi, n’hésitez pas à varier les cuissons et les découpes. Car mine de rien, entre des bâtonnets de carottes vapeur ou des tranches de carottes cuites à la poêle dans de l’huile de noix de coco, ça n’a rien à voir.

 

Faites-vous plaisir avec de vrais aliments

Quand on cherche à se faire plaisir, on pense souvent malbouffe. Burger frites, gâteau, pizza, raclette…

Mais rien ne vous empêche de vous faire plaisir avec de vrais aliments. Des aliments qui sont peu transformés et qui sont aussi bons au goût que pour votre santé. Et pour moins, c’est le meilleur moyen de maigrir en se faisant plaisir.

Tenez, voici des exemples pour vous mettre l’eau à la bouche :

Soyez conscient que la nourriture saine peut être très bonne !

Dessert yaourt granola et fruits pour pour maigrir en se faisant plaisir

 

L’erreur à ne surtout pas commettre

Vous devez comprendre que vous pouvez vous faire plaisir régulièrement et maigrir quand même. C’est donc tout à fait possible de manger du chocolat ou du fromage chaque jour.

Et ça, c’est important de le garder en tête. Répétez avec moi :

« Je peux maigrir en me faisant plaisir ! »

En prendre conscience est capital. Car ça évite l’erreur du :

  • « Foutu pour foutu je mange mal tout le repas ou toute la journée. »

Car si vous savez que demain, vous pourrez également vous faire plaisir, pourquoi faire une orgie de malbouffe ?

Donc, si vous avez décidé de manger des frites à midi, évitez de prendre une glace en dessert, des biscuits au goûter et une pizza le soir. Car généralement, si vous faites ça, c’est que vous voyez le plaisir comme un ennemi. Or, c’est justement votre meilleur ami.

Si vous vous faites plaisir quotidiennement avec de belles assiettes colorées, de magnifiques présentations et des aliments que vous appréciez, vous ne ferrez pas ce genre d’orgie.

Et cerise sur le fondant au chocolat : vous arriverez à manger sainement toute l’année.

Le plaisir doit faire partie de votre alimentation. Ne sous-estimez pas le pouvoir qu’il peut avoir sur votre mental. Vous devez juste trouver le juste-milieu.

 

Quel est le meilleur moment pour se faire plaisir ?

Je ne vais pas vous donner d’horaire, car c’est à vous de voir ce qui vous convient le mieux. Pour certaines, c’est lors du petit déjeuner. D’autres, c’est après le repas. Il n’y a pas de règle.

Toutefois, et ça reste mon avis, les moments où vous êtes en famille, entre amis ou au restaurant sont des moments propices aux plaisirs un peu « moins sains ».

Si ce sont des moments rares, mangez ce qui vous fait plaisir. Écoutez votre corps et vos envies.

Le reste du temps, à la maison, faites-vous plaisir d’une autre manière : en jouant sur les présentations et couleurs par exemple.

Dans tous les cas, n’oubliez pas de prendre du plaisir dans votre vie en général. Car on peut l’oublier, mais si votre vie est triste ou ennuyante, vous aurez tendance à trouver du réconfort quelque part. (drogues, sexe, alcool ou nourriture)

Pourquoi ça ? Car ça procurera des shoots de plaisirs instantanés.

Donc, amusez-vous, dansez, riez, faites-vous du bien d’une manière ou d’une autre. Ça vous évitera de tomber dans les extrêmes et de vous faire plus de mal que de bien…

Qui suis-je ?

Jonathan RICHARD - conseiller en alimentation

Suite à des problèmes de santé, je suis passé d'un état de surpoids (90 kg) à sous-poids (55 kg) en moins d'un an.

C'est à ce moment-là que j'ai décidé de reprendre ma vie et ma santé en main. J'ai commencé à m'intéresser au développement personnel ainsi qu'à la nutrition. Cette dernière m'a tellement plu que j'ai poursuivi mes études dans ce domaine !

Aujourd'hui diplômé, j'aide les femmes à perdre du poids durablement, sans régime et sans frustration grâce au rééquilibrage alimentaire.


Tags


{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>