Choisir ses aliments

Liste des aliments ultra transformés

Produits ultra transformés, la liste du Dr Anthony Fardet

Les aliments ultra transformés, qu’on abrège par AUT, sont les pires classes d’aliments qu’on puisse utiliser pour se nourrir, à eux seuls ils sont responsables des maladies modernes, comme l’obésité, les troubles cardiovasculaires, diabète, etc. Non seulement la liste des aliments ultra transformés est longue, mais en plus le prix est vraiment trop accessible, ce n’est donc pas un hasard si ce sont les classes modestes qui souffrent le plus de leurs conséquences.

Avant de vous donner une liste d’aliments ultra transformés, je vais vous expliquer comment les reconnaître, de cette manière vous serez autonome. Vous allez voir, c’est facile !

 

Comment reconnaître un aliment ultra transformé ?

Il y a deux manières de les reconnaître, en regardant l’aliment et en lisant la liste des ingrédients.

Le visuel

Quand vous regardez l’aliment, vous devez être capable de le reconnaître. Alors qu’un aliment ultra transformé a tellement été transformé qu’on ne peut pas reconnaître l’ingrédient de base.

On va faire un petit jeu pour que vous puissiez comprendre la première façon de débusquer un aliment ultra transformé.

Ci-dessous, vous avez la photo de nuggets ainsi qu’un poulet rôti. À votre avis, lequel est l’aliment ultra transformé ?

(Cliquez sur le bouton « spoiler », présent en dessous des images, pour découvrir la réponse.)

Spoiler

Oui ! Bravo !

Spoiler

Non… ! Visuellement, on voit bien qu’il s’agit d’un poulet. Même s’il lui manque la tête et les plumes !

Bien, maintenant que vous avez trouvé la réponse, j’aimerais vous poser la question suivante :

Quel est l’ingrédient principal de ces nuggets ?

Du poulet ?

Ou peut-être de la farine ?

En êtes-vous certaine ?

En fait, il s’agit de nuggets de poisson ! Je vous ai piégé exprès pour bien vous faire comprendre que les industriels peuvent nous la faire à l’envers ! Visuellement, on ne peut pas dire si ce sont des nuggets de poulet, de poisson ou de cheval ! D’ailleurs, rappelez-vous les lasagnes au cheval en 2013…

Sur cet exemple, une fois qu’on a compris l’importance du visuel, on peut facilement repérer l’aliment ultra transformé. Maintenant, tout n’est pas si simple, c’est pourquoi il est important de regarder la liste des ingrédients, comme nous le prouve l’exemple suivant.

La liste des ingrédients

Quand vous êtes face à un produit industriel, il faut se méfier, car dans la très grande majorité des cas, il s’agira de produit ultra transformé et le visuel peut nous induire en erreur.

Regardez ce sandwich et son air innocent :

sandwich ultra transformé

 

Visuellement, on reconnaît l’aliment : c’est du pain.

Et même sans être boulanger, on peut prétendre qu’il suffit de mélanger de la farine, de l’eau, de la levure et un peu de sel pour obtenir ce résultat.

Oui, ça serait logique. Et c’est le cas chez un artisan boulanger.

Sauf que là, on trouve également :

  • De l’eau pour plus de volume, et pour faire baisser le prix !
  • De la matière grasse.
  • L’émulsifiant E471, qui est un anti moussant et stabilisant.
    • Les émulsifiants sont utilisés pour augmenter l’onctuosité d’un produit.
  • Ensuite, nous avons du colorant pour donner une belle couleur orangée au pain !
  • Encore de l’huile.
  • Du gluten de blé qui donne de l’élasticité au pain.
  • Du sucre, car il ne faut pas oublier que c’est un pain viennois et que le sucre attise l’appétit ! Une aubaine pour les industriels !
  • Du lactose, qui est le sucre du lait. En plus d’apporter un petit goût sucré, il a aussi la propriété de retenir l’humidité, ce qui évite que le pain dessèche.
  • Un agent de traitement de la farine, qui agit comme antioxydant.
  • Et un jaune d’œuf qui agit sûrement comme émulsifiant.
Ingrédients sandwich ultra transformé
Source des images du sandwich : openfoodfacts

 

Alors oui, c’est déjà tout prêt, c’est pratique, c’est moins cher que chez le boulanger, seulement votre santé en prend un coup. Si vous ne payez pas le prix aujourd’hui, vous le paierez un jour ou l’autre.

On ne connaît le prix de la santé que quand on l’a perdue. – Proverbe latin

 

Donc, pour faire simple et reconnaître un aliment ultra transformé en lisant une étiquette, voici ce que vous devez faire :

  • Se demander si vous pouvez acheter l’ingrédient facilement.
    • Dans quel rayon je peux acheter du gluten ? Ou encore l’émulsifiant E471 ?
  • Si vous devez réaliser ce produit vous-même, utiliserez-vous ces ingrédients ?

 

Il existe aussi un classement qui répertorie les aliments par degrés de transformation, il s’appelle NOVA. Malheureusement, il n’est pas encore disponible en France. C’est bien dommage, car il remplacerait avantageusement le nutri-score actuel.

La classification Nova, va de 1 à 4 :

  • 1 = Les aliments bruts ou peu transformés
    • Graines, fruits, feuilles, mais aussi œufs, lait, muscles, tout comme les champignons ou encore l’eau.
  • 2 = Les ingrédients culinaires
    • Sel, sucre, huiles, beurre.
  • 3 = Les aliments transformés.
    • Ce sont typiquement les aliments du groupe 1 auquel on ajoute un ingrédient du groupe 2. Le but est d’allonger la durée de vie du produit (mise en conserve) ou de modifier les qualités sensorielles, comment le vin ou le fromage
  • 4 = Les aliments ultra transformés.
    • Ceux qui sont créer de toutes pièces par les industrielles. Généralement, contenant plus de 5 ingrédients et en utilisant des substances qu’on n’utilise pas dans nos cuisines. À éviter.

 

La liste des aliments ultra transformés

Cette liste est issue du livre du Dr Anthony Fardet, Halte aux aliments ultra transformés ! Mangeons vrai

Selon lui, ces faux aliments sont la première cause de mortalité, à travers son livre, il nous donne 3 règles d’or pour une alimentation saine, éthique et durable.

Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous invite à vous le procurer dans une librairie ou directement sur Amazon en cliquant ici : feuilleter le livre sur Amazon

Liste des aliments ultra transformés

  • Margarines et pâtes à tartiner
  • Saucisses et charcuteries
  • Hamburgers et hot-dogs
  • Extraits de poulet et autres viandes (morceaux utilisés pour les nuggets par exemple)
  • Produits à base de viandes reconstituées
  • Nuggets et bâtonnets de poulet ou de poisson
  • Laits concentrés
  • Yaourts aux fruits
  • Desserts préparés
  • Biscuits
  • Gâteaux, cakes, biscuits, viennoiseries et pâtisseries
  • Pain de mie, brioches et pains emballés
  • Conserves de confitures
  • Céréales du petit-déjeuner
  • Bonbons
  • Barres énergétiques et céréalières
  • Nectars de fruits
  • Café instantané
  • Bières et vins sans alcool
  • Snacks sucrés, salés et/ou gras
  • Glaces
  • Chocolats
  • Soupes, nouilles et desserts instantanés emballées en poudre
  • Boissons laitières
  • Boissons fruitées
  • Toutes les boissons gazeuse, sucrées ou énergétiques
  • Boissons chocolatées
  • Sauces instantanées
  • Plats cuisinés industriels
  • Laits et formules infantiles
  • Produits prêts à chauffer incluant tartes, pizzas et plats de pâtes pré-préparés
  • Les produits préparés pour bébés
  • Produits amaigrissants tels que : repas en poudre ou fortifiés, et substituts de repas
  • Extraits de levures

Je mange quoi alors ?

Maintenant, avec tout ça, vous êtes peut-être un peu perdu, vous vous demandez qu’est-ce que je peux manger ?!

Voici donc quelques éléments de réponses :

 

Poisson

Pas ou peu transforméPoisson frais
Normalement transforméConserve de poisson
Ultra transforméNuggets de poisson

 

Viande rouge

Pas ou peu transforméSteak à griller
Normalement transforméCharcuterie artisanale
Ultra transforméSteak haché surgelé

 

Viande blanche

Pas ou peu transforméPoulet rôti
Normalement transforméConfit de canard
Ultra transforméNuggets de poulet

 

Blé

Pas ou peu transforméFarine complète
Normalement transforméPain de fabrication artisanal
Ultra transforméPain de mie industriel

 

Riz

Pas ou peu transforméRiz complet ou semi-complet
Normalement transforméPâtes de riz
Ultra transforméRiz soufflé au chocolat

 

Pomme de terre

Pas ou peu transforméPomme de terre en robe des champs
Normalement transforméPurée maison
Ultra transforméChips reconstituées

 

Maïs

Pas ou peu transforméÉpi de maïs nature
Normalement transforméMaïs doux en boîte
Ultra transforméCorn flakes

 

Légumes

Pas ou peu transforméLégumes vapeur
Normalement transforméPotage maison
Ultra transforméSoupe déshydratée

 

Fruits

Pas ou peu transforméFruits frais
Normalement transforméConfiture maison
Ultra transforméJus de fruit reconstitué

 

Puis-je quand même manger des aliments ultra transformés ?

Un de temps en temps, ça n’a jamais tué personne. Enfin, je pense !

Dans son livre, le Dr Fardet nous invite à ne pas dépasser 330 Kcal par jour. Ce qui représente environ 13% de nos apports, bien que ça varie d’une personne à l’autre. Pour vous donner un autre d’idée, 330 calories d’aliments ultra transformés ça ressemble à ça :

  • 50g de chips + une cannette de soda = 345 kcal
  • 125g de riz précuit cuisiné + 1 mousse liégeoise = 369 kcal
  • 30g de chocapic + 1 Yop vanille = 308 kcal
  • 2 tranches de pain de mie + 30g de mousse de canard = 342 kcal
  • 1 glace magnum double caramel = 355 kcal
  • 2 knackis + 3 galettes de légumes surgelées + 1 portion de vache qui rit = 347 kcal
  • 1 escalope cordon-bleu + 250g de purée de légumes verts cuisinés surgelée = 324 kcal
  • 1 steak végétal soja-blé + 150g de purée Mousline + 1 yaourt aux fruits 0 % de MG = 337 kcal

 

Seulement, ce n’est pas une raison pour les consommer tous les jours ! Si vous faites attention à votre santé, je vous invite vraiment à fuir ces aliments et de les consommer uniquement quand vous êtes invitées chez des personnes.

Discutons en ensemble :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.