huile d'olive dans un bol avec quelques olives
Choisir ses aliments

L’huile d’olive un précieux atout

L’huile d’olive un précieux atout

L’huile d’olive est un incontournable de ma cuisine. Je l’utilise quotidiennement dans la préparation de mes repas, notamment dans la poêle, en remplacement du beurre. Elle fait aussi partie des 3 huiles que je vous conseille d’avoir dans vos placards, avec l’huile de colza et de noix de coco.

Pourquoi la consommer ?

Tout simplement, car c’est une huile excellente pour la santé ! Je vais tâcher de faire une petite liste des bienfaits :

  • Prévient le vieillissement.
  • Protège le système cardiovasculaire.
  • Protège le cerveau.
    • Ceux qui consomme le plus d’huile d’olive ont des fonctions cognitives (mémoire, langage, attention) accrue. C’est ce que montre une étude réalisée sur des personnes de plus de 65 ans.
  • Diminuerait le risque de cancer du sein.
    • Dans une étude menée sur plus de 4000 femmes en bonne santé, on a demandé à un groupe de suivre un régime méditerranéen riche en huile d’olive, un autre riche en noix et un dernier pauvre en graisse. Après 5 ans de suivi, les femmes ayant consommé l’huile d’olive on eu un risque de développer un cancer du sein réduit de 68 % par rapport au groupe « pauvre en graisse ».
    • Il est probable qu’elle n’agisse pas seule, mais entre en synergie avec d’autres aliments du régime méditerranéen, comme le poisson, la faible consommation de viande et de produit laitier.
    • À noter que l’étude à quelques points faibles, notamment le nombre de cancers du sein relevés (35 cas pour plus de 4000 femmes)
  • Aide à contrôler la glycémie.
  • Réduit les graisses du foie, chez les diabétiques.
    • 38 personnes de 35 à 70 avec un diabète de type II ont suivi un des deux régimes : riche en glucides et en fibres avec un index glycémique bas, ou riche en huile d’olive. Le résultat montre, qu’après 8 semaines, les graisses du foie ont été réduites de 30 % avec le régime riche en huile d’olive.
  • Combat l’oxydation.
  • Diminue l’inflammation.
    • L’inflammation contribue au surpoids.
  • Réduirait le risque de fracture.
    • 870 personnes de 55 à 80 ans ont été suivies pendant près de 9 ans. Ceux qui ont consommé le plus d’huile d’olive ont eu 51 % de fracture en moins.

 

Comment consommer l’huile d’olive ?

Je l’utilise uniquement pour la cuisson. Attention à ne pas dépasser les 200°C. Si vous voyez que l’huile fume, il serait judicieux de la jeter. Des composants toxiques sont en train de se former.

Vous pouvez également l’utiliser comme assaisonnement, pourquoi pas la mélanger à 50-50 avec l’huile de colza. Ça pourrait donner une très bonne vinaigrette, bien équilibrée au niveau des acides gras.

Comment choisir son huile d’olive ?

Il est très important de la choisir vierge extra et de première pression à froid.

En effet, si elle est raffinée, elle perd ses composants intéressants pour notre santé.

Essayez également de choisir une huile, dont les olives sont proches de chez vous et viennent d’un seul endroit, comme l’Italie par exemple. Certaines huiles contiennent des olives originaires et non-originaires de l’Union Européenne.

Privilégiez également une bouteille en verre. Outre l’aspect écologique, le plastique peut migrer dans l’huile.

Alors oui, tout ça fait que l’huile est un peu plus chère que celle premier prix. Mais l’une améliorera votre santé, l’autre pourrait la dégrader !

Discutons en ensemble :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.