novembre 7

2 comments

Comment commencer un rééquilibrage alimentaire

La notion de rééquilibrage alimentaire est nouveau pour vous, n’est-ce pas ?

C’est un terme qui vous parle. Et ça vous semble mieux qu’un régime.

C’est le cas.

Pour perdre du poids durablement tout en améliorant votre santé, vous avez touché le gros lot.

Mais vous rencontrez un problème :

Vous ne savez pas comment débuter. Ni par où.

Vous êtes noyée dans un océan d’informations, parfois contradictoires.

Et vous ? Vous souhaitez juste apprendre les bases d’un rééquilibrage alimentaire. Pour démarrer le plus tôt possible, sans vous prendre la tête.

C’est donc tout le but de cet article.

Et si vous appliquez ces conseils basiques et à portés de main, je mets ma main à couper que vous obtiendrez des résultats importants et durables.

Pourquoi je suis si sûr de moi ?

Car ce sont des conseils que j’utilise avec mes patientes qui ont pour objectif de perdre du poids définitivement. Qui en ont marre des régimes yo-yo et qui veulent se plaire.

C’est aussi votre cas ?

Alors prenez un cahier et un crayon et commencez votre lecture :

 

Les bases d’un rééquilibrage alimentaire

Je n’aime pas donner des règles. Car l’alimentation doit rester un plaisir.

Vous ne devez pas vous priver et supprimer des produits que vous adorez.

Car d’une, vous n’êtes pas obligée de souffrir pour maigrir.

Mais en plus ?

Vous risquez de le regretter dans quelques années.

Car, si vous vous privez de chocolat aujourd’hui ? Un jour, lorsque vous en mangerez, vous ne pourrez peut-être pas vous arrêter avant d’avoir éliminé la moitié de la tablette.

C’est un des effets possibles de la restriction et des règles à la con.

Donc ?

Pas de règle. Pas de comptage de calories. Ni de peser de plat.

Ce sont des pratiques moyenâgeuse et potentiellement néfaste pour votre santé mentale. Car ça conduit rapidement à l’obsession.

➡️ Voir compter ses calories : supercherie du siècle

 

Rééquilibrer ses boissons : les choses à savoir

Vous êtes une grande personne. Vous savez pertinemment qu’un verre d’eau est plus sain qu’un soda.

Toutefois, les industriels sont capables de vous faire croire qu’un soda light est meilleur pour la santé qu’un classique.

Comment ?

En supprimant l’intégralité des calories de la boisson.

Ainsi, comme les régimes vous ont mis dans la tête que pour vous affiner vous devez réduire vos calories, c’est normal de croire que c’est plus sain.

Sauf que les ingrédients qui composent ce genre de boisson impactent votre tour de taille. Même si les calories sont absentes.

Notamment en vous poussant à consommer davantage de sucre dans la journée.

Car mine de rien, ce genre de rafraîchissement essaie de tromper votre cerveau. Il pense recevoir du sucre, mais n’en voit pas la couleur ! Frustré, il va vous inciter à en trouver d’une manière ou d’une autre.

Passons à une autre boisson qu’on peut penser saine :

 

Les jus de fruits ? Pas si healthy

Combien d’entre nous prennent un jus d’orange le matin pour faire son plein de vitamine C ?

Le plus drôle dans l’histoire, c’est qu’il n’y a pas de vitamine C dans les jus d’orange !

Sauf si l’industriel l’a ajouté artificiellement.

Car oui : les procédés de fabrication détruisent cette vitamine, hyper sensible à la chaleur.

Donc le mieux ?

Mangez une orange. Non seulement vous allez mâcher. Ce qui est capital pour la satiété.

Mais en plus ?

Vous avalez également des fibres. Essentiels pour le contrôle de votre glycémie. Car plus celle-ci caresse les étoiles, plus vous risquez de stocker du gras.

Ainsi, les fibres aident votre taux de sucre sanguin à garder les pieds sur Terre !

Maintenant, comme les oranges sont des fruits d’hiver, rien ne vous empêche de manger un autre fruit.

La vitamine C se trouve également dans plein d’autres aliments. Et parfois en plus grande quantité que dans les agrumes (poivron par exemple)

Mais moi, je veux mon jus de fruits !

Dans ce cas, deux choix s’offrent à vous :

1) Pressez vos oranges vous-même. À la main, car la chaleur détruit une bonne partie des vitamines.

2) Achetez du jus de fruits 100 % pur jus. C’est la meilleure alternative du commerce.

 

Quelles autres boissons boire dans un rééquilibrage alimentaire ?

Rapprochez-vous des boissons les plus naturels possible.

  • L’eau
  • Le thé
  • Le café
  • Les infusions

➡️ Voir que boire lors d’un rééquilibrage alimentaire ?

Et évidemment, limitez celles industrielles.

Maintenant, gardez à l’esprit ceci :

C’est la globalité de votre alimentation qui compte. Pas un verre de limonade en soirée.

Parlons à présent d’un vilain petit démon blanc :

 

Peut-on manger du sucre lors d’un rééquilibrage alimentaire ?

Évidemment.

Bien que le sucre a un impact négatif sur votre santé, vous avez le droit de vous faire plaisir.

Moi-même j’en consomme. Notamment via le chocolat ou les fruits.

Maintenant, il y a sucre et sucre.

Dans les bases d’un rééquilibrage alimentaire, je peux que vous conseiller de commencer par remplacer votre sucre blanc par une version plus complète.

Plus riche en vitamine et minéraux.

Alors attention :

Ça reste du sucre, hein !

Mais il sera plus bénéfique que celui qu’on trouve dans la majorité des foyers.

Pour en trouver, c’est assez simple :

C’est marqué dessus !

Soit avec la mention « complet » ou « non raffiné ».

Les deux marques que je vous conseille sont : Alter-eco et Ethiquable.

Deux marques de sucre complet

Maintenant, le miel reste une meilleure alternative.

À condition de le choisir local et idéalement du miel d’acacia.

Pourquoi ?

Local, car les miels importés, repérables avec la mention « non originaire de l’UE » sont parfois coupés avec du sucre. Bah oui, ça revient moins cher comme ça !

Et d’acacia, car il élève moins votre taux de sucre sanguin par rapport à un miel toutes fleurs. Et rappelez-vous, plus il s’affole plus vous stockez.

 

Doit-on réduire le sucre ?

Oui, forcément, moins vous en consommerez mieux vous vous porterez.

Maintenant, là, nous voyons les bases d’un rééquilibrage alimentaire. Et je préfère commencer par ajouter des aliments, plutôt que d’en supprimer.

Soit exactement l’opposé des régimes.

Réfléchissez, ça tombe sous le sens : ça évite les frustrations et l’abandon des bonnes habitudes. Car vous le savez, ce n’est pas toujours simple de tenir sur le long terme. Donc, facilitons-nous la tâche !

Petite astuce bonus avant de passer au prochain point.

Pour les pâtisseries ou les yaourts, vous pouvez soit :

  • Réduire par deux la quantité de sucre des recettes. Sans sentir de différence.
  • Ajoutez une banane ou des pruneaux à la place du sucre dans vos pâtisseries.
  • Sucrer vous-même vos yaourts nature avec des morceaux de fruits frais ou secs.

Hop, point suivant :

 

Faire un rééquilibrage alimentaire laisse de la place aux céréales

On vous a dit que les pâtes ou le pain se n’était pas terrible pour la ligne ? Que pour avoir un ventre plat, vous devez les supprimer ?

En effet, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux. Mais ce n’est pas une raison pour les supprimer.

Vous allez voir que vous pouvez continuer à en consommer ET obtenir d’excellents résultats.

Du coup, comment faire ?

Pour continuer à consommer des céréales, à savoir :

  • Riz.
  • Pain.
  • Pâtes.
  • Farine.
  • Et tout ce qui contient de ces produits.

Vous avez qu’une règle à retenir !

(mince, j’avais dit pas de règle… tant pis !)

Cette règle d’or est donc de toujours choisir la version complète des aliments.

Ce qui donne :

  • De la farine traditionnelle en farine complète
  • Les pâtes classiques en pâtes complètes
  • Du riz blanc en riz complet.

Simple, non ?

Mais pourquoi ?

Car c’est bien beau, mais si je ne vous explique pas le pourquoi du comment, vous risquez de reprendre vos habitudes.

Donc. La raison est la suivante :

Ils n’ont pas été raffinés. Ce qui permet d’obtenir plus de vitamines, plus de minéraux et surtout plus de fibres.

Ce qui sera bénéfique pour votre santé, mais également pour votre tour de taille !

Différence entre riz blanc et riz complet
Source : La meilleure façon de manger

Passons maintenant à un aspect capital du rééquilibrage

 

Ça, c’est la base d’un rééquilibrage alimentaire. Le pilier principal.

Vous savez, il y a un truc fabuleux qui se produit lorsque vous consommez ce genre d’aliment.

Votre santé peut s’améliorer très rapidement.

Et votre poids peut fondre comme neige au soleil.

Ce truc ?

C’est simplement de consommer beaucoup de légumes.

Et ce, à chacun de vos deux repas principaux.

Et sans restriction.

Car forcément, les légumes sont riches en fibres. Et celles-ci ont une sorte de pouvoir magique.

Celui de créer un bouclier anti-bourrelet.

Oui, rien que ça !

En fait, les fibres des légumes vont venir ralentir la transformation des céréales en glucose.

Car oui, votre corps doit dégrader chacun de vos plats pour pouvoir les utiliser. Et plus la transformation des pâtes ou du pain est rapide, plus votre glycémie monte.

Et vous le savez maintenant : évitez de la faire grimper au rideau.

Donc, en consommant 50 % de votre assiette sous forme de légume, vous pouvez :

  • Continuez de vous faire plaisir avec des pâtes.
  • Et perdre des kilos sans rien faire.

Oui, mais les légumes, ça coûte cher !

Vous savez, il y a deux types de personnes.

  1. Celle qui cherche sans cesse le dernier régime à la mode.
  2. Celle qui s’investit vraiment pour se débarrasser de son poids une bonne fois pour toutes.

Et à votre avis :

Au final, qui dépensent le plus d’argent ?

Et qui arrivent enfin à retrouver un corps qui lui plaît ?

Alors oui, une portion de légumes est plus chère qu’une de pâte. Mais pas autant que vous le pensez.

  • Des coquillettes au blé complet : 20 centimes la portion.
  • 200 grammes de légumes : 58 centimes.

➡️ Voir : est-ce que vous devez vous ruiner pour manger sainement ?

Passons à un point souvent boudé par les personnes qui souhaitent maigrir

 

Pour votre rééquilibrage alimentaire, n’oubliez pas les graisses

C’est la bête noire de nombreuses femmes. Le gras, ça fait grossir !

Sauf que ça ne fonctionne pas comme ça.

Et heureusement !

Maintenant, je vous comprends. Avec un nom pareil, c’est logique de faire le rapprochement avec la petite bouée qu’on a (tous) autour du ventre.

Pourtant les graisses sont vitales.

Vous ne pouvez pas vous en passer. Chacune de vos cellules en a besoin.

Mais en revanche, il y a un point qui est vrai :

Certaines graisses favorisent le surpoids.

C’est pourquoi vous allez découvrir lesquelles privilégier :

 

Les bases du rééquilibrage alimentaire : les huiles et matières grasses

Je vais vous demander d’avoir maximum 3 huiles chez vous.

Plus ça ne sert à rien.

  1. Colza : pour l’assaisonnement.
  2. Olive : pour la cuisson des plats et l’assaisonnement.
  3. Noix de coco : pour la cuisson et en remplacement du beurre.

Non pas que le beurre soit à supprimer de votre alimentation. Mais je vous conseille d’en limiter sa consommation.

Quelques tartines beurrées le matin, c’est bien et suffisant.

Pour en revenir aux huiles, vous avez quelques principes à connaître.

Car toutes les huiles ne se valent pas.

Par exemple :

Une huile d’olive bas de gamme, raffinée, dans un contenant en plastique n’aura pas le même impact qu’une huile vierge dans une bouteille en verre foncé.

Donc voici quelques conseils à garder à l’esprit et qui rentrent dans les bases d’un rééquilibrage alimentaire :

  1. Vos huiles doivent être de première pression à froid.
  2. Elles doivent être également vierges, voire extra-vierges.
  3. Achetez vos huiles dans des contenants en verre sombre, ou en inox.
  4. Et enfin, votre huile de noix de coco doit être non raffinée. (et dans un bocal en verre)

En faisant ça ?

Vous vous assurez de consommer des huiles de qualités.

Alors oui, les bouteilles en verre, c’est plus cher.

Mais :

Le plus gros souci, c’est que des particules de plastiques ont tendance à migrer dans les aliments acides, chauds et gras.

Et lorsque vous les ingérez, ils peuvent venir se stocker dans vos tissus graisseux.

Provoquant une inflammation de bas grade. Une des causes du surpoids.

Bien.

Je pense que vous avez compris l’importance d’éviter d’avaler du plastique !

Passons donc à des en-cas bien plus savoureux :

 

Quels en-cas manger pour les collations ?

La base du rééquilibrage alimentaire, c’est pour moi, d’abord ajouter avant de supprimer.

Comme je l’ai dit, ça évite la frustration et l’abandon des bonnes habitudes.

Donc, pour les en-cas, c’est la même chose.

Commencez simplement par ajouter :

  • Fruits frais. Pomme, banane, poire, etc.
  • Fruits secs. Dattes, figues sèches, abricots secs, etc.
  • Oléagineux. Amandes, noix, noisettes (voir la liste complète)

Évidemment, rien ne vous empêche également d’ajouter du chocolat noir à 70 %. Pris en sandwich avec une noix et une figue sèche ? C’est un délice.

➡️ Voir : 41 en-cas (sans préparation) pour des collations saines

 

Les aliments ultra-transformés : à fuir ou à éviter ?

Ces produits sont reconnaissables à leur longue liste d’ingrédients qui sortent tout droit des laboratoires.

Maltodextrine, sirop de glucose ou encore amidon modifié.

Je doute que vous ayez ça dans vos placards.

(bien qu’on puisse, malheureusement, trouver du sirop de glucose en grande surface…)

Moins vous en consommerez, mieux vous vous porterez.

Maintenant, si vous débutez un rééquilibrage alimentaire, je vous invite à réduire plutôt que de les fuir.

Dans un premier temps, c’est une bonne façon de démarrer en douceur et sans restriction.

Sachez aussi que la grande majorité des produits industriels peuvent être réalisés chez vous. Avec de vrais ingrédients.

Notez également que tous les aliments industriels ne sont pas mauvais. Mais ça, ça demande un peu de pratique pour les repérer.

➡️ Voir la liste complète des aliments ultra-transformés. Et comment les reconnaître.

 

La notion la plus importante à considérer lorsque vous débutez un rééquilibrage

Que les choses soient claires : un rééquilibrage alimentaire n’est pas un régime.

Par conséquent, ne faites pas les mêmes erreurs qui font qu’à chaque fois, vous n’arrivez pas à maigrir durablement.

Et parmi les plus communes est : le manque de plaisir.

Vous devez vous faire plaisir. Vous autorisez des biscuits ou chocolats. Voir du fromage ou un verre de vin.

Le plaisir fait partit de la vie. Et vous devez l’incorporer dans votre alimentation.

Sans ça ?

Impossible de tenir sur la durée. Vous abandonnerez toutes vos nouvelles bonnes habitudes.

Personne ne peut tenir si son alimentation est stricte et fade. Personne.

Tôt ou tard vous finirez par craquer.

Et là ?

Vous culpabiliserez, vous aurez honte.

Et ces sentiments trouvent souvent leurs origines directement dans vos précédents régimes. Où la notion d’écart était vue comme un échec.

➡️ Voir pourquoi les régimes échouent et participent à votre surpoids

Oui, vous pouvez maigrir sans souffrir.

Et c’est sûrement le meilleur moyen de vous réconcilier avec votre corps

 

Donc, comment faire concrètement ?

Personnellement, et ça reste mon avis, les moments où vous êtes en famille, ou entre amis sont des moments propices au plaisir.

Ainsi, si vous avez envie de manger des chips ou prendre une pizza 4 fromages. Pourquoi pas.

Ce sont des moments exceptionnels.

Et comme c’est la globalité de votre alimentation qui importe, vous ne risquez rien. Si ce n’est passer du bon temps et de profiter de l’instant.

Infographie les bases d'un rééquilibrage alimentaire
Voici une image à partager qui récapitule les bases d’un rééquilibrage alimentaire.

Comment commencer votre rééquilibrage alimentaire ?

Les conseils que je viens de vous partager constituent la base d’une alimentation saine. Et vous assurent des résultats durables.

Maintenant, je sais par expérience que réaliser trop de changement d’un coup n’est pas une si bonne idée.

À ce stade, vous pouvez vous sentir excitée. Et je pense que vous avez hâte de réaliser des changements dans votre alimentation.

Et c’est parfait !

Mais calmez vos ardeurs. Et allez-y progressivement. Petit pas par petit pas.

Vous devez voir la perte de poids comme un marathon, non comme un sprint.

Donc, commencez peut-être simplement par échanger vos céréales raffinées, par une version complète. Ou semi-complète.

Voire en invitant davantage de légumes dans votre assiette.

Ou de troquer votre huile de tournesol, par de l’huile de colza ou d’olive.

Vous voyez, faites simplement un petit pas dans la direction de votre objectif.

Et chaque semaine, incorporez un nouvel aliment.

En faisant ça ?

D’ici 6 mois votre corps sera totalement transformé. Vous aurez du mal à vous reconnaître sur les photos.

Et vous serez fière de vous. Car vous aurez perdu du poids sans régime.

Qui suis-je ?

Jonathan RICHARD - conseiller en alimentation

Suite à des problèmes de santé, je suis passé d'un état de surpoids (90 kg) à sous-poids (55 kg) en moins d'un an.

C'est à ce moment-là que j'ai décidé de reprendre ma vie et ma santé en main. J'ai commencé à m'intéresser au développement personnel ainsi qu'à la nutrition. Cette dernière m'a tellement plu que j'ai poursuivi mes études dans ce domaine !

Aujourd'hui diplômé, j'aide les femmes à perdre du poids durablement, sans régime et sans frustration grâce au rééquilibrage alimentaire.


Tags

conseils, rééquilibrage alimentaire


  • J’ai commencé par intégrer les graisses dans la préparation des plats (huile d’olive et de coco)

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >